RTC

Faust aux accents belges à l'Opéra

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 22 janvier 2019 17:58   Liège

L'Opéra Royal de Wallonie propose dès mercredi le très connu Faust de Gounod. Cette production de  l'Opéra de Turin et mis en scène par l'italien Stefano Poda. La distribution fait la part belle aux belges liégeois. Ainsi le Liégeois Marc Laho interprète ainsi le rôle principal.

"C’est un rôle que l’on m’avais déjà proposé quand j’étais plus jeune" explique Marc Laho, chanteur d’Opéra. "Mais à l’époque je l’avais refusé. Je ne le sentais pas. J’estime que pour jouer le personnage de Faust, il faut avoir vécu. Ce n’est pas un petit jeune, même s’il rajeuni dans l’histoire, il garde une mentalité d’homme mature."

Faust c’est l’histoire d’un savant vieillissant passant un pacte avec le diable pour retrouver sa jeunesse et séduire Margueritte, une jeune femme vertueuse et croyante.  Ce rôle est incarné par une belge également. Anne-Catherine Gillet, pour qui c’est une première dans ce rôle a du beaucoup travailler au niveau du chant.

"C’est vrai que c’est un Opéra exigeant" déclare Anne-Catherine Gillet. "C’est dû à l’écriture musicale de Gounod. Au début de la pièce on est dans une forme de légèreté, mais en en sort sur du dramatique. Il faut pouvoir tenir dans la longueur et garder de l’énergie."

Dans la mise de ce classique de l’Opéra Lyrique, Stefano Poda se veut plutôt moderne que traditionnelle. L’Italien donne à la production un aspect très onirique. Il attache  également énormément d’importance à la psychologie et la spiritualité de ses personnages.

Cette production sera jouée à Liège à six reprises entre le 23 janvier et le 2 février, avant de bouger à Charleroi pour une représentation unique.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte