RTC

Ardentes 2019 : bilan et perspectives

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 juillet 2019 18:06   Liège

100 000 festivaliers en quatre jours, quelques annulations, des remplaçants de qualité, un concert interrompu suite à l’enthousiasme de la foule, des têtes d’affiche qui assurent et un volet Wallifornia Musictech qui décolle, c’est l’essentiel du bilan des Ardentes 2019.

Le festival, lancé en 2006, se déroulait pour la 14èmeet dernière fois sur le site du Parc Astrid à Coronmeuse. Suite au lancement du chantier d’un vaste écoquartier, l’événement doit se trouver un nouveau lieu.

Il s’agira plus que probablement d’un vaste champ situé rue de la Tonne à Rocourt. Une convention de location a déjà été signée avec le propriétaire et les villes de Liège et d’Ans ont  marqué leur accord. Il reste à répondre aux inquiétudes et réticences bien légitimes des riverains.

Quel que soit le site choisi, le festival profitera de ce déménagement pour prendre de l’ampleur. Les deux organisateurs, Fabrice Lamproye et Gaëtan Servais, ont conclu un partenariat (51% / 49%) avec le groupe français Fimalac Entertainment. L’aspect diffusion musicale restera primordial mais le volet consacré aux start-up, à la création et à la production ainsi qu’aux réseaux sociaux est encore amené à se développer.

Le nouveau site aura une capacité de 60 000 festivaliers par jour. Dans un premier temps, le public sera limité à 35 000/jours sauf pour d’éventuelles tête d’affiche plus renommées. Les Ardentes conserveront leur spécificité de festival axé sur les musiques urbaines, associant toujours raps français et américains.

F. Bonivert

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte