RTC

Clôture du Festival de Liège: une occasion de repenser le secteur

 26 fevrier 2022 17:42   Arrondissement de Liège Liège Province de Liège


Ce samedi se tenait la dernière journée du Festival international des arts de la scène de Liège. Ce festival, qui a lieu tous les deux ans, interroge régulièrement son public sur des faits de société à travers des pièces et des représentations, mais aussi des discussions. À l’occasion de cette dernière journée, une étude sur la parité du secteur culturel a été présentée au public.

Dernière journée de représentation au Festival international des arts de la scène de Liège. Une année moins internationale que les précédentes qui a mis en valeur les artistes francophones de notre pays. "Cette année, en plus de la scène internationale, nous avons mis en valeur la scène francophone belge qui en avait bien besoin après une période si compliquée. Ça a bien fonctionné, le public était au rendez-vous", se réjouit Jean-Louis Colinet, le directeur du Festival de Liège.

Une disparité criante dénoncée par le secteur 

Cette dernière journée a débuté avec la présentation d’une étude sur la présence des femmes dans le secteur des arts de la scène en Fédération Wallonie-Bruxelles. L’étude a été réalisée notamment par Rachel Brahy et Nancy Delhalle de l’ULiège. "En gros, l'étude nous confirme qu'il y a 60 % de femmes qui étudient pour travailler dans les arts de la scène. Après, dans le milieu professionnel, ce rapport s'inverse et les hommes deviennent plus nombreux. L'étude souligne également que les postes de direction de ce secteur sont largement occupés par des hommes et que ceux-ci sont plus subventionnés", analyse Elsa Poisot, l'initiatrice de l’étude "La deuxième scène".

La Fédération Wallonie-Bruxelles se base sur ces études pour améliorer la situation

La ministre de la Culture et des Droits des femmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard a participé à cette présentation d’étude. Celle-ci tente de différentes manières d’atteindre la parité. "Il y a encore beaucoup de travail pour y arriver. Il y a beaucoup de freins que nous tentons jour après jour de faire tomber. Nous y sommes déjà bien parvenus dans le milieu cinématographique. Je fais tout pour que les arts de la scène suivent également le chemin de la parité", indique Bénédicte Linard.

Par exemple, le décret direction de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été mis en place pour que plus de femmes accèdent à la tête des établissements d’art de la scène. Grâce à ces études qui chiffrent la disparité et qui expliquent ses fondements, les problèmes peuvent être mieux ciblés. Le Festival de Liège, c’est aussi ça, un lieu d’échange autour de sujets de société. Malheureusement, trop peu d’hommes ont fait le déplacement pour entendre ces conclusions édifiantes. Pour celles et ceux qui souhaitent la consulter, une version électronique est disponible. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte