RTC

Le Yoyo d'Alain de Clerck peut-être un jour place Xavier Neujean

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 octobre 2020 16:14   Liège


En 1995, le sculpteur liégeois Alain de Clerck remportait le concours international lancé par la ville de Liège afin de finaliser la reconstruction de la place Saint-Lambert par l’installation d’une fontaine.

Jeune artiste autodidacte, il gagnait le concours haut-la-main avec le projet Eve 171, très vite surnommé le Yoyo. Un projet qu’il présentait de manière uniquement virtuelle. Mais faute d’expérience technique et de moyens financiers, il lui était impossible de démontrer sa capacité à le réaliser. C’est donc l’œuvre d’une autre artiste qui fut choisie et installée sur la place.

En 2004, avec des moyens financiers apportés par les Brasseurs et CMI (aujourd’hui John Cockerill), il a pu réaliser un prototype à l’échelle 1/3 de ce projet.

Formée de deux aubes d’acier unies par un axe tournant et installée dans un bassin, EVE 171 tourne sur elle-même grâce à la force motrice de l’eau.

Alain de Clerck a installé ce prototype place Xavier Neujean, dans le cadre de la Triennale Art Public, où elle est visible jusqu’au 31 octobre.

Tenace et persévérant, il espère encore réaliser l’œuvre conçue en 1995 et la voir installée sur cette même place suite à sa rénovation prévue en 2023.

Cerise sur le gâteau, la sculpture-fontaine, d’une hauteur de 6 mètres devrait être éclairée la nuit soit grâce à la force motrice du ruisseau la Légia, détourné jusque sous la place, soit grâce à une dynamo placée sur la Légia dans le quartier Sainte-Marguerite, et dont l’électricité serait amenée vers la place.

Avec la fin de la Triennale Art Public, Eve 171 sera démontée le 31 octobre. Alain de Clerck reste donc optimiste et prêt à finaliser ce projet monumental pour 2023. Reste pour cela à persuader les autorités communales. 

F. Bonivert










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte