RTC

Barbarella : une héroïne érotique et moderne ?

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 avril 2018 11:08   Liège

Une conférence dans le cadre d'Un « séminaire de l’imaginaire » de la bibliothèque des littératures d’aventures(BILA) était consacré à Barbarella, ce jeudi 29 mars au Théâtre de Liège.

Cette héroïne de  bande-dessinée est imaginée par Jean-Claude Forest. Il lui donne naissance  en 1962. C’est un personnage de science-fiction, pulpeuse et inspirée par Brigitte Bardot. Barbarella est considérée comme la première bande-dessinée pour adultes

Elle est l’incarnation de la femme moderne, à l’ère de la liberté sexuelle.  Sous ses airs de pin-up, c’est en réalité une femme libre, qui décide de sa propre sexualité et de ses partenaires. C'est ce qu'est venu expliquer l'orateur du jour,Sylvain Lesage,historien de l'Université de Lille.

Dans cet univers futuriste, une machine a marqué les esprits : l’orgazmatron, qui devant la faire mourir… de plaisir.

Il voit l'héroïne comme  une femme assez moderne, en adéquation avec les idées actuelles qui prônent l’égalité. Jane Fonda lui a prêté ses traits en 1968 dans l'adaptation cinématographique de ses aventures.

Notre équipe du weblabo l'a rencontré et n'a pas résisté à l'interroger sur ce que serait Barbarella, si elle était créée aujourd'hui, à l'ère du numérique.

Pourrait-on avoir une appli "orgazmatron" sur le smartphone… ?

En savoir plus, voir la vidéo

Jessica Meurens (stagiaire)






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte