RTC

Backstage, une comédie burlesque sur l’envers du décor

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 fevrier 2020 10:00   Liège


Le collectif "Love Me Tender" présente sa dernière création intitulée Backstage au théâtre Le Moderne à Liège. Cette comédie emmène le spectateur dans les coulisses de la préparation d’une pièce de théâtre. Elle se veut être une satire de l’envers du décor au travers d’une mise en scène burlesque, visuelle et sonore car la particularité de cette pièce est qu’il n’y a pas de texte

"Au départ, cela peut sembler particulier" explique Alain Hubert, metteur en scène. "Mais finalement, c’est un peu l’essence du théâtre. C’est le jeu des corps ainsi que le visuel. Backstage, c’est le projet qu’on a voulu monter suite à une rencontre qu’on a faite à Paris avec la metteuse en scène Mathilda May. C’est elle qui nous a vraiment poussés à créer notre spectacle visuel."

Sans texte, la difficulté, pour le metteur en scène et les comédiens, était de faire exister les situations et les personnages tout au long de la pièce, ainsi que de maintenir le rythme. Pour cela, le collectif a fait appel à Bernard Genin et Jean-Philippe Humblet qui ont créé la bande sonore de la pièce. Les comédiens ont également reçu le coaching de la metteuse en scène Hélène Pirenne pour développer leur jeu burlesque. 

"Lorsqu’il n’y a pas de texte, la manière de travailler est très différente" explique Anne Deckers, comédienne interprétant le rôle de Bridget. "La difficulté est de faire passer le message. Il faut que ce qu’on dise soit sans équivoque. Il faut qu’on arrive, sans la parole, à atteindre 95% sur le curseur de compréhension de la part du spectateur. C’est cela qui rend la chose compliquée. Il faut aussi tout le temps se regarder jouer, on ne peut pas se reposer sur le texte. On a beaucoup travaillé notre expression corporelle et le jeu burlesque pour cette pièce. »

Backstage, c’est également une rencontre entre la photographie et le théâtre. Durant les deux ans de la création de la pièce, la photographe Sylvianne Hubert a suivi la troupe. Elle propose une mise en abyme photographique qui recrée l’essence du spectacle sans en dévoiler l’intrigue.

L’exposition et le pièce Backstage sont à découvrir à Liège au théâtre Le Moderne les vendredis, samedis et dimanches entre le 31 janvier et le 21 février.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte