RTC

En balade : le street art à Liège avec l'opération Paliss'art

Ce programme est sous-titré, cliquez sur l'icône CC pour en profiter
 10 aout 2021 18:00   Liège


Liège offre de multiples centres d’intérêt à ses visiteurs : monuments civils, églises, musées, ouvrages d’art mais aussi un grand nombre d’oeuvres de street art.

En 2002, la ville et l’asbl « Spray can arts » ont lancé l’opération « Paliss’art » qui introduit dans l’espace urbain la peinture murale et les arts graphiques. Les street artistes ont pu sortir d’une certaine clandestinité propre aux graffitis pour réaliser de véritables fresques sur des palissades mais aussi sur des murs et des pignons d’immeubles.

Plus de 75 fresques ont été réalisées par une centaine d’artistes. Certaines ont connu une vie éphémère suite aux mutations de la ville mais une trentaine d’entre elles sont toujours bien visibles.

On peut les découvrir en se baladant au hasard mais aussi en se procurant la carte répertoriant ces réalisations dans le centre-ville et Outremeuse ainsi que dans le quartier des Guillemins.

 

Nous avons choisi ici de partir de la place du XX Août qui présente une fresque de 160 mètres de long représentant les 11 facultés d’ULiège et réalisée en 2017 à l’occasion de son bicentenaire. Un travail collectif signé par Spray can arts, Osrev, Pifar, Erbery, Thisse, Ecto, Soke, J-Boy, 2Shy et Raione.

Rue de l’Etuve, Narbonne le champion vous observe. Ce pigeon dessiné en buste par Adèle Renault a presque attitude humaine.

De l’autre côté de la passerelle, en Outremeuse, dans la rue Jean Delvoye, on trouve l’une des plus anciennes fresques de l’opération « Paliss’art » réalisée par Didier Jaba Mathieu et Nova Dead.

Un peu plus loin, boulevard de la Constitution, Michaël Nicolaï et Soke la Cabane rendent hommage au célèbre photographe liégeois Hubert Grooteclaes, décédé en 1994. Comme lui, ils ont utilisé la technique du photographisme, l’utilisation de teintes très contrastées, pour représenter non pas le photographe mais quatre personnalités qu’il avait beaucoup photographiées : le Frère Alfred, Léo Ferré son grand ami, l’acteur Nicolas Donato et le compositeur Miles Davies.

En Roture, Psoman a illustré toute une façade de la place sur le thème de la vie sur Terre, qui manifeste son inquiétude pour la nature et les animaux qui l'habitent. 

 

Enfin, le long de la Dérivation, on admire la fresque en deux tableaux réalisée par Sozyone : « L’homme de la Meuse » avec son chapeau melon, entouré d’oiseaux. Au départ, l’œuvre devait être réalisée sur un seul pignon mais, après l’accord d’une deuxième copropriété, un autre mur était accessible, ce qui explique cette étonnante réalisation où le buste est séparé des jambes par quelques immeubles.

 

Les cartes des balades street art de Liège se procure à la Halle aux Viandes. On peut aussi la télécharger sur le site www.visitezliege.be

Visitez Liège, l’Office du Tourisme de Liège, a de multiples balades urbaines à nous proposer à réaliser de manière autonome ou dans le cadre de visites guidées.

F. Bonivert 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte