RTC

Exploration des grottes de Remouchamps : chacun son rythme

 08 avril 2022 09:30   Aywaille


Le nez levé ou penché pour observer les stalagmites et stalactites, retracez l’histoire des grottes de Remouchamps en prenant votre temps. Elles ont rouvert en mars dernier et continuent de s’adapter aux mesures sanitaires.

Nicolas Haid, guide : “Les salles étant fort petites, on a dû réduire les groupes. Et donc maintenant, c’est famille par famille ou couple par couple, en fonction du nombre que vous êtes dans votre groupe quand vous arrivez. Vous découvrez la grotte tout seul, entre vous. Et quand vous êtes au bout, vous prenez le bateau et là, seulement, vous êtes avec d’autres personnes dans la barque. Et les barques sont moins chargées qu’avant. Ici, on a une quinzaine de personnes par barque, à la place d’une vingtaine".

Guide navigateur

L’autre nouveauté, c’est que le guide n’est dorénavant présent que lors de la seconde partie de la visite, c’est-à-dire dans les bateaux à fond plat.

Luna, une Liégeoise de 13 ans, venue visiter les grottes avec son papa : “C’était fort calme, du coup, on entendait le bruit de l’eau. Alors que s’il y avait beaucoup de gens, ce serait moins calme”.

Visiteur explorateur

Les visiteurs peuvent se balader sur plus d’un kilomètre dans les galeries souterraines, creusées par la rivière. Des explications sont données sur des panneaux. Et de nouveaux, bien plus grands et détaillés, sont prêts à être installés.

Nicolas Haid, à propos des 17 nouveaux panneaux : En fait, ils vont reprendre toutes les explications que le guide fournissait avant, c’est-à-dire quand on faisait les visites guidées complètes, voir plus à certains endroits. Si cela vous intéresse vraiment de lire, vous lisez les panneaux. Vous avez énormément d’informations. Sinon, vous lisez juste la première phrase qui vous fait un récapitulatif de ce qui se passe à cet endroit-là et vous continuez. Le but, c’est que tout le monde en ait pour son compte en fait”.

Et les visiteurs du jour semblent avoir apprécié les 12 degrés de ces souterrains. “J’ai vu des bateaux et des chauves-souris", partage Mona, une Namuroise de 6 ans. Et Marc, son papa, d’ajouter : “Nous étions la première semaine des vacances scolaires à Ligneuville et aujourd’hui, il y avait de fortes précipitations donc on s’est décidé d’aller s’abriter sous les grottes”.

Les grottes de Remouchmaps sont donc accessibles par petits groupes. Et ce, pour une durée indéterminée, comme le tour en barque jusqu’à la sortie. 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte