RTC

Le viaduc de Huccorgne entièrement rouvert le 27 juillet

 05 juillet 2022 17:36   Wanze


La première moitié du chantier de réhabilitation du viaduc de Huccorgne, situé sur l'autoroute E42 (Wanze, province de Liège), touche à sa fin, a indiqué mardi matin la Société wallonne de Financement Complémentaire des Infrastructures (Sofico) lors d'un point presse.

Le pont supportant les voies en direction de Liège a été complètement remis à neuf et sera bientôt à nouveau accessible aux automobilistes.

"Ce chantier était essentiel pour nous assurer de donner une plus longue vie à l'ouvrage. Au fur et à mesure des inspections que l'on a faites, on s'est rendu compte que l'ouvrage était endommagé et qu'il nécessitait une cure de jouvence," a expliqué Damien Minette, chef de projet au Service Public de Wallonie.

Le travail mené a été colossal. "Sur les travées d'approche, on a remplacé l'ensemble du tablier, c'est-à-dire le plancher en béton. Sur la partie centrale, on a surtout fait des petites réparations localisées sur la peau extérieure du béton. On a aussi ajouté de la précontrainte qui traverse l'ensemble de l'ouvrage pour comprimer davantage la partie en béton, lui donner plus de pouvoir portant et une plus grande durabilité," a détaillé Damien Minette.

Depuis le mois de janvier, 36 poutres de 60 tonnes chacune ont été posées, six câbles de précontrainte ont été ajoutés, tout comme 4.350 mètres carrés de prédalles, 180 tonnes de ferraillage façonnées et mises en œuvre et plus de 650 mètres carrés de béton coulés.

Ce chantier est l'un des plus conséquents de ces dernières années en région liégeoise, rénovant un viaduc long de 547 mètres, construit entre 1968 et 1971. "Ce chantier est très important, car nous sommes sur un axe central pour la Wallonie. Il y a énormément de trafic et il est nécessaire de sécuriser les infrastructures pour garantir la sécurité des usagers. Il est nécessaire de renforcer la structure, d'utiliser de nouvelles technologies, de nouveaux renforcements d'infrastructures," a souligné Philippe Henry,  vice-président du gouvernement wallon et ministre wallon de la Mobilité et des Infrastructures.

La première phase des travaux arrive à son terme, il reste la pose des dernières couches de revêtement, puis des marquages et installations des divers équipements.

Le marché public de réhabilitation de l’ouvrage avait été remporté par l’association momentanée Besix-Galère, pour un montant de plus de 23 millions d'euros, financé par la Sofico, dans le cadre du "Plan Infrastructures et Mobilité pour Tous 2020-2026."

Les usagers de la route pourront à nouveau rouler normalement sur le viaduc de Huccorgne à partir du 27 juillet prochain. La deuxième phase débutera en janvier 2023, sur l'autre pont, celui en direction de Namur. Les travaux seront identiques à ceux déjà menés.

 

BELGA








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte