RTC

Droixhe attire des investisseurs flamands

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 20 fevrier 2020 14:59   Liège


La première échevine de Liège Christine Defraigne a donné le coup d’envoi officiel du lancement de la construction du nouveau parc de PME situé à Droixhe.Le «Droixhe Business Parc» c'est le nom du nouveau parc pour PME  qui sera construit sur le site de l'ancienne centrale électrique d'Engie Electrabel, le long de la N90. Ce site de trois hectares permettra d’accueillir près de 25 PME, bureaux et commerces. Le projet coûte au total 10,5 millions d'euros et sera construit par le Global Estate Group. Pour le développeur de projets d'Oostkamp, il s'agit du premier parc d'activités à franchir la frontière linguistique.

Alors que la centrale électrique était autrefois connue pour son utilisation de charbon, le nouveau parc de PME sera construit de manière totalement durable et conformément aux dernières normes environnementales. Il y aura de la place pour les panneaux solaires sur les toits et une grande attention sera accordée aux espaces verts. Il y aura une “route” verte et contrairement à aujourd'hui le site sera accessible aux résidents locaux le long de la rue de Droixhe et de la rue Nicolas Kinet.

 

 

«Avec ce nouveau parc de PME à Droixhe, nous nous concentrons principalement sur l'entreprenariat liégeois local. Néanmoins, étant donné l'emplacement stratégique, le long de la N90 et la facilité d'accès via les E40 et E313, nous pensons attirer les entreprises de toute la province. »Kathleen Dewulf, managing partner du Global Estate Group

Le "Droixhe Business Parc" est le premier parc de PME du promoteur flamand à franchir la frontière linguistique. Le groupe a déjà réalisé avec succès des parcs de PME similaires en Flandre, comme le "Careel" à Kluisbergen et le "site Bekaert" à Aalter. 

 

 

«Avec ce parc de PME de qualité, nous espérons dynamiser l'économie locale. Ce seront des bâtiments où différentes PME se réuniront régulièrement. Cela leur permettra de mieux se connaître et de faire émerger de nouvelles synergies. C'est pour cela que nous le faisons. ". insiste Kathleen Dewulf, managing partner du Global Estate Group

Les premières PME pourront s'installer à partir de l'été 2021. Au total, les coûts du "Droixhe Business Parc" sont estimés à 10,5 millions d'euros.

 

 

 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte