RTC

Passerelle heurtée : une réouverture plus tôt que prévu

 22 avril 2022 16:56  


Le démontage de la passerelle technique endommagée la semaine dernière par une péniche se poursuit. Les grues présentes sur les berges et sur le lit du fleuve ont entamé des opérations de levage de la structure en métal. Les travaux avancent, la réouverture des voies routières et fluviales pourrait même se dérouler plutôt que prévu.

Les quatre grues venues de Belgique et des Pays-Bas entament ce vendredi une opération de levage des plus de 400 tonnes de métal qui composent cette passerelle technique en mauvaise posture. Les ouvriers travaillent d'arrache pied pour mener à bien cette étape périlleuse qui implique ensuite la scission de la structure en plusieurs parties.

Le chantier se déroule en étroite collaboration entre l'entreprise Socogetra, la société Liberty Steel et le service public de Wallonie. Cette coopération a permis de débuter la phase de démontage, une semaine après l'accident. Un délais raisonnable selon le ministre wallon de la mobilité et des infrastructures Philippe Henry, venu ce matin sur le site pour constater l'avancée du chantier.

Initialement prévue ce dimanche, la réouverture des voies fluviales et routières pourrait intervenir ce soir ou ce weekend si les délais ne le permettent pas. Une nouvelle qui devrait soulager les automobilistes et les bateliers impactés par la fermetures de l'axe et des voies navigables.

Créée en 1949, cette passerelle technique d'une longueur et fournissant Liberty Steel en gaz ne sera pas reconstruite. L'entreprise a désormais trouvé un autre système moins visible pour transporter cette ressource énergétique.

Loris Demarteau








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte