RTC

C19 : les pompiers assurent le service

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 01 avril 2020 15:43   Liège


 A la caserne principale de Liège, le service opérationnel des pompiers reste mobilisé, même si dans le garage, les véhicules sont alignés dans un calme inhabituel. Depuis le début du confinement, les pompiers sont moins souvent appelés à sortir, et jusqu’ici, le plus souvent, pour des interventions de moindre ampleur. 

Sébastien Babette, Directeur opérationnel Liège – Zone 2 – IILE- SRI, estime à 20 % la baisse d'activité.

De nombreux bureaux sont vides, et pour cause : une soixantaine de personnes ont été renvoyés chez elles, et mises au télétravail.

L’accès à la caserne est réservé aux seules personnes nécessaires au service. Parmi celles-ci, une trentaine de pompiers, pour lesquels des mesures ont été prises pour limiter autant que possible les risques de propagation du virus.

Les portes sont bloquées en position ouvertes, pour éviter les contacts inutiles aux endroits de passage. 

Le service de nettoyage passe régulièrement et porte une attention particulière aux interrupteurs, aux poignées de portes et aux rampes.  

Parmi les lieux spécifiques de la caserne, il y a ces fameux mats verticaux, qui permettent aux pompiers de passer rapidement de la salle de garde aux véhicules. Ce moyen rapide de descendre les étages reste accessible en cas d’urgence. Ils restent accessibles, en cas d'urgence.

 La caserne Ransonnet est aussi une des rares unités à disposer d’un sas de décontamination pour les ambulances. Ces derniers temps, le service traite 5 à 6 véhicules par jour, après qu’ils aient transporté des patients susceptibles d’être porteur du coronavirus, explique Gregory Piccart, responsable du sas de désinfection.

Nettoyer des ambulances où ont pris place des personnes infectées au coronavirus est une tâche aussi nécessaire qu’elles peuvent être une source de stress, à la fois pour ceux qui s’en acquittent et pour leurs proches

S'il y a bien  une trentaine de pompiers à la caserne Ransonnet, il y en a en moyenne plus de 50 autres répartis dans les postes avancés de Grace-Hollogne, de Grivegnée, d’Oupeye, du Sart-Tilman et de Ans, sans oublier les pompiers de Flémalle, qui sont tous volontaires et qui eux aussi dépendent de l’IILE zone 2 de Liège, autant d’hommes prêts à intervenir pour venir en aide à la population.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte