RTC

Des menus sans microbes

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 juin 2020 15:36   Sprimont


La reprise de l’Horeca s’accompagne de plusieurs mesures de sécurité sanitaire, ne plus donner un menu en main à chaque clients en fait partie. Pour solutionner ce problème, le Liégeois Philippe Henin propose de consulter la carte du restaurant sur place à partir de son smartphone. Comment ? Et bien en utilisant « MaBalise », un système qu’il a mis au point avant la crise sanitaire. 

Passionné de technique et de technologie, Philippe a découvert l'utilisation de la technologie NFC, "sans contact", il y a plusieurs années lors de voyages en Asie et aux Etats-Unis. Aujourd'hui, ce Sprimontois propose notamment aux restaurateurs de se munir d’une balise à déposer sur les tables afin de permettre aux clients de consulter la carte sur place à partir de leurs smartphones (Androïde et IOS).

"En tant que globe-trotteur, j'ai la possibilité de voir ce qui se fait d'intéressant à l'étranger et je tente de l'adapter à nos besoins", déclare-t-il. "Il se trouve que cette balise très facile d’utilisation arrive à point pour nos restaurateurs. J’espère qu’ils en mesureront rapidement l’utilité".

Comment ça fonctionne ? 

Les établissements s’abonnent à la plateforme "MaBalise", créent rapidement un contenu (un menu) optimisé par simple glisser-déposer grâce à l’outil mis à disposition et commandent le nombre de balises souhaité (deux par table par exemple). Le client devra simplement activer la NFC (Near Field Communication) de son smartphone et l’approcher de la balise pour instantanément voir apparaître la carte de l’établissement.

La solution de menu digital écarte les risques de transmission du coronavirus et garantit également une sécurité en termes de protection des données.

L’abonnement à "MaBalise" est disponible à 29 euros par mois. Pour ce prix, le/la restaurateur/-trice ou le/la gérant/-e d'un bar peut créer jusqu’à trois cartes différentes. Il faut compter un euro supplémentaire par balise achetée. Afin de soutenir le secteur Horeca dans cette période compliquée, Philippe offre 20 balises à chaque établissement qui s’abonnera.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte