RTC

Le CHU lance un réseau couture contre le Coronavirus

 08 avril 2020 13:53   Arrondissement de Liège


On a beaucoup parlé de la pénurie de masque pour les professionnels de la santé. Fin de la semaine dernière, le CHU de Liège lançait un appel aux couturières, non pas pour des masques, mais pour des blouses de protection en salle d’opération. Il n’y a aucune pénurie pour le moment mais il préfère être prévoyant pour les mois à venir.

2616 couturières ont répondu à l’appel mais aussi des entreprises avec des compétences très différentes.

Installée à Alleur, Technique Voile produit sur mesure des voiles pour bateau ou d’ombrage mais aussi des systèmes de filtration pour le secteur médical. Cette PME a déjà réalisé un coussin spécifique pour les patients intubés en soins intensifs.
Aujourd’hui, ses travailleurs découpent les différents éléments des blouses de protection. Le but est de fournir de quoi confectionner 1000 tabliers par jour. 

Les pièces découpées sont ensuite emballées au centre logistique du CHU à Chênée. Chacune des 2616 couturières bénévoles va recevoir un premier kit d’essai avec un modèle à suivre. Ensuite, elle communiquera le temps qu’il lui a fallu et le nombre de blouses qu’elle souhaite assembler.

L’Opéra royal de Wallonie s’est aussi engagé dans cette véritable bataille. Il a trouvé tout naturel de mettre gracieusement à disposition les compétences des travailleurs de son atelier de couture. Trois découpeurs et 18 couturières travaillent à l’atelier ou à domicile pour produire 6000 blouses. Une occupation très différente pour ces travailleurs plutôt habitués au satin, au velours et aux dentelles des costumes historiques. Mais ils sont très enthousiastes pour fabriquer ces véritables armures destinées à ceux qui sont en première ligne contre le Covid-19. 

L’idée est de produire en tout 20 000 blouses au départ. Maiss tant que le tissu sera disponible, ce réseau couture contre le coronavirus pourrait fonctionner. Le CHU compte aussi approvisionner d’autres hôpitaux en Belgique ou à l’étranger.

F. Bonivert








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte