RTC

Le deuxième vaccin entre en action à la Clinique André Renard

 22 janvier 2021 17:14   Herstal


La vaccination du personnel soignant prioritaire a débuté à la Clinique André Renard de Herstal ce vendredi matin. Il s’agit d’un des deux sites hospitaliers en Province de Liège, avec celui du Bois de l’Abbaye de Seraing, à avoir été sélectionné par les autorités dans le but d’utiliser des vaccins de la firme Moderna. 500 doses seront utilisées en quatre jours. 

Un second vaccin contre la COVID-19 entre en piste dans la Province de Liège. C’est celui de la firme américaine Moderna. 500 doses sont arrivées jeudi à la Clinique André Renard de Herstal et les premières sont injectées sur place depuis ce vendredi matin. C’est, fort logiquement, le personnel soignant de 1ère ligne (urgence, soins intensifs et unités COVID banalisées) qui en bénéficie en priorité.

Environ 70 % du personnel concerné ont répondu positivement à ce premier cycle de vaccination à la clinique herstalienne. D’ici mardi prochain, 500 des 800 travailleurs du site auront reçu leur première dose. La seconde et dernière suivra à 28 jours d’intervalle. Ensuite, d'autres appels à la vaccination seront lancés pour les collaborateurs non-prioritaires.

2 vaccins pour une plus grande cadence

Dans la seringue, le vaccin Moderna reste très proche du Pfizer/BioNTech, déjà plus répandu.  

"C'est aussi un vaccin ARN messager", souligne le docteur Benoît Cardos, responsable des urgences à la Clinique André renard. "Une partie du code génétique du virus est injectée pour produire la protéine contre laquelle nous allons produire des anticorps, c'est le même principe que le vaccin Pfizer/BioNTech."

La principale différence entre les deux produits pharmaceutiques est liée à la question de conservation. Le vaccin de Moderna doit être conservé à une température de -20°C, ce qui est plus élevé que pour le vaccin de Pfizer (-70°C).

"On a maintenant deux vaccins autorisés", explique Christie Morreale, la ministre de la Santé en Wallonie. "Le Pfizer est utilisé dans 19 hôpitaux équipés de frigos spécifiques (-80 degrés). Il n'y en avait pas à la Clinique André Renard, on a donc proposé l'alternative Moderna. Cela permettra de démarrer en même temps la vaccination du personnel hospitalier sur l'ensemble de la Wallonie."

A partir du premier février, la Clinique André Renard deviendra un centre de vaccination pour professionnels de 1ère ligne comme les médecin généraliste et les infirmières à domicile.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte