RTC

Le Kayak, c'est reparti dans les clubs

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 08 mai 2020 14:44   Liège


La pratique du kayak est autorisée, sous certaines conditions, depuis ce lundi 4 mai. Qu’on ne s'y méprenne pas : les descentes de rivière ne sont pas ouvertes au grand public.  Seuls les pratiquants inscrits en club peuvent remettre leurs embarcations à l’eau, et pratiquer leur sport en respectant des règles plus sévères que sur la terre ferme.

C’est l’occasion pour nos graines de champions de reprendre les entrainements, avec l’ambition de décrocher des sélections pour les prochains championnats du monde, ou pour les Jeux Olympiques.

Axel Carré,  âgé de 17 ans, a participé l’été dernier aux championnats du monde en Espagne, en freestyle. Il a repris ses entrainements ce lundi 4 mai, avec pour objectif une sélection pour les championnats d’Europe, prévus à Paris, en octobre, sur le bassin olympique.

Autre graine de champion : Victor Hennin. Il pratique le slalom kayak monoplace et chez les moins de 23 ans, il a terminé dans les 10 premiers aux championnats d’Europe par équipe en Slovaquie, en juillet dernier. Il s'entraîne avec l'espoir de décrocher une sélection pour les prochains Jeux olympiques.

L’annonce de Sophie Wilmes à la sortie du Conseil National de Sécurité du 24 avril dernier quant à la possibilité de pouvoir bientôt refaire du kayak a surpris tout le monde, y compris les adeptes de la discipline. Comme l'explique Jean-Pierre LESPINEUX, Président du « Royal MAVA Club Soheid », "Quand j'ai entendu ça, je n'en revenais pas. Ce jour là, Sophie Wilmes est devenue la meilleure amie de beaucoup de kayakistes !" sourit-il.

Bien sûr, il a lu, comme tout le monde, les petits mots ironiques qui ont circulé sur les réseaux sociaux, après cette annonce, traduisant l'incompréhension du grand public quant à la possibilité de pouvoir faire du kayak avant de pouvoir se rassembler en famille. Jean-Pierre LESPINEUX, Président du « Royal MAVA Club Soheid, tempère : " la reprise du kayak n’autorise pas encore le grand public à faire des descentes de rivière. Elle est réservée aux affiliés qui pratiquent cette discipline, dans un sport qui a déjà ramené de nombreux titres de champions du monde à la Belgique… C'est un sport exigeant, qui peut très bien se pratiquer seul, ou à un très petit nombre, en respectant scrupuleusement les mesures de sécurité. Ca n'a juste rien à voir avec une descente de la Lesse, un casier de bière à l'arrière du kayak".

Pour l’heure, pour pouvoir pratiquer le kayak en Wallonie, Jean-Pierre LESPINEUX explique qu'il faut être affilié à la Fédération francophone de Canoë, avoir son propre matériel, ou le désinfecter après usage si on l'emprunte au club, respecter 10 mètres de distance entre les personnes, et se limiter à 3 embarcations par plans d’eau.

Des conditions qui pourraient inciter certains à s’affilier à la fédération, histoire de pouvoir naviguer sur nos rivières, en toute légalité…










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte