RTC

Le virus se transmet-il lors d'une promenade ?

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 09 novembre 2020 15:46   Seraing


Ce week-end de nombreuses personnes se sont déplacées jusqu'aux Bois de la Vecquée et plus précisément à la mare aux Joncs. Certains citoyens se sont étonnés de voir autant de monde à un même endroit en cette période. Le bourgmestre a donc réagi face à ce problème. La police à VTT sera dorénavant plus présente aux abords des sentiers de promenade.

Ce week-end, un nombre impressionnant de voitures étaient garées aux abords de la mare aux Joncs à Seraing. Les promeneurs et sportifs ont profité du temps clément de ce début de mois de novembre. En cette période, les promenades sont un passe-temps fort apprécié. Le bourgmestre sérésien comprend cet engouement, mais ne peut pas cautionner ce type de rassemblement. "J'ai été voir sur place et en effet, il y avait trop de monde. Le problème est que les gens se rassemblaient, croisaient des connaissances et s'arrêtaient pour parler sans le masque. J'ai donc demandé à la police d'agir pour rappeler aux gens les mesures de sécurité en cette période compliquée. Ceci dit, on ne compte pas du tout fermer la mare au public, juste que tout se déroule dans les meilleures conditions", explique Francis Bekaert, le bourgmestre de Seraing.

Renforcement de la présence policière, liberticide ou responsable ?

Certains citoyens trouvent que le renforcement de la présence policière sur place porte atteinte à leurs libertés. Mais la transmission du virus peut tout à fait avoir lieu même à l'air libre. "Il est clair que le virus se plaît dans un lieu confiné. C'est à ce moment que de nombreuses personnes sont en contact avec la Covid-19. Ceci dit, même à l'air libre, il peut se transmettre. On se sent souvent plus en sécurité dehors. Cependant, si le nombre de personnes par mètre carré est trop important, on est loin du risque 0. C'est d'ailleurs pour ça qu'on a interdit le public lors des matchs de foot. Même avec une distance de sécurité, lorsque les personnes sont trop rassemblées, le risque augmente et on sait bien que le virus contamine beaucoup de monde", détaille le docteur Bernard Geurde, le directeur médical du centre hospitalier du Bois de l'Abbaye.

Continuer à se promener, mais dans des lieux variés

Étant donné que le virus peut aussi être transmis à l'air libre et qu'il est difficile de ne pas s'arrêter pour papoter lorsqu'on croise une connaissance. L'idéal serait de trouver une alternative lorsqu'un endroit de promenade est fortement fréquenté. "C'est vrai qu'il faut se mettre à la place des citoyens qui n'ont plus grand-chose à faire pour se vider la tête. La promenade est un beau passe-temps très sain pour le corps et l'esprit. Mais lorsqu'on est en voiture et qu'on voit autant de personnes à un même endroit, le premier réflexe doit être de trouver un autre lieu de promenade. Ce n'est pas ça qui manque dans la région", juge le directeur médical de l'hôpital sérésien.

À Seraing, la surface occupée par les forêts représente 1/3 du territoire de la commune. Que ce soit dans les Bois de la Marchandise, de la Neuville, de l'Abbaye ou Rognac, situés à quelques mètres de la mare aux Joncs, les alternatives sont nombreuses pour le week-end prochain. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte