RTC

Les autocaristes sous pression

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 mai 2020 15:32   Hannut


Comme le secteur aéronautique, les autocaristes paient un lourd tribut dans cette crise du Coronavirus. L’ensemble des flottes de véhicules sont immobilisées depuis le début du confinement et aucune perspective de reprise ne peut encore être envisagée. La fédération belge a lancé une e-manifestation pour se faire entendre.  

Pour les autocaristes, cette crise du Coronavirus est une catastrophe. Ici aux Voyages Peeters à Hannut, l’ensemble de la flotte de véhicules est immobilisée depuis le 13 mars dernier et les chauffeurs ont été mis en chômage économique, la saison n’a pas pu débuter.

 Tout le secteur est touché, et il se mobilise aujourd’hui pour se faire entendre lors d’une e-manifestation collective. La fédération belge a en effet inondé les boîte mail gouvernementales d’images d’autocars à l’arrêt. Il demande des aides et des précisions claires sur la reprise des activités des voyagistes. 

Trop d’inconnues subsistent encore pour mesurer l’impact de la crise sur le secteur. Ici à Hannut, la société venait se diversifier en lançant une toute nouvelle brochure de voyages organisés qui ont tous été annulés. Aujourd’hui on tente de garder la tête hors de l’eau, mais on a des craintes sur le long terme.

En Belgique pour le secteur des transports collectifs cela représente 340 entreprises en difficulté, et  12.200 personnes en chômage économique. Le Covid 19 va laisser des traces après son passage.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte