RTC

Les marchands ambulants se sentent oubliés

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 avril 2020 17:09   Liège


La ville de Liège doit appliquer l'arrêté ministériel faisant suite au Conseil National de Sécurité. Les marchés sont interdits ! Une situation compliquée pour le secteur. Cela représente 15.000 personnes en Wallonie. Des faillites sont à prévoir. Pour un grand nombre de marchands ambulants, les stocks sont à jeter car la date limite de consommation est dépassée.

Les marchands ambulants se sentent oubliés. "Pourquoi les grandes surfaces et pas nous ?", s'interroge Léonard Monami, le Président de la Fédération Nationale du Commerce Ambulant.

Ces marchands bénéficient des aides du Gouvernement mais pour certains ce n'est pas suffisant.  Dès lors, au niveau communal, 3 initiatives ont vu le jour pour aider ces commerçants : "Une plateforme a été mise sur pied via le site de la ville de Liège pour donner plus de visibilité aux commerçants ambulants. La deuxième est d'ordre financier. Le bourgmestre, la première échevine et moi-même avons décidé que la débition de la redevance les concernant ne sera pas dû au prorata des jours d'inactivé. La troisième, ce sont mes collaborateurs et moi-même, qui avons pris contact avec chaque commerçants ambulants abonnés pour prendre de leurs nouvelles, savoir s'ils avaient bien exercer leurs droits sociaux et connaître leur ressentir pour l'avenir", explique Elisabeth Fraipont, échevine du commerce. 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte