RTC

Solidarité : des logements mis gratuitement à disposition des soignants

 07 avril 2020 07:00   Liège


Le personnel soignant qui lutte au quotidien contre le covid-19 est souvent soutenu et encouragé par la population. Mais il doit aussi faire face à des actes parfois malveillants. Message d’insulte ou de menace sur le pare-brise de la voiture, dégradation de biens, ou encore menace d’expulsion de domicile envers les membres du personnel soignant se multiplient et son relayés sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Face à cela, une solidarité se met aussi en place. À Liège, des particuliers proposent de mettre à disposition leur logement gratuitement pour le personnel médical.

"Notre logement se trouve à 5 minutes en voiture du CHR Citadelle" explique Lucie Desaubies, Liégeoise solidaire. "Nous avons décidé de passer le confinement chez nos parents, en respectant toutes les règles d’usage évidemment. Du coup notre maison est vide. Nous voulions être solidaire avec le personnel soignant qui a peut-être besoin d’un logement plus proche de l’hôpital. Nous avons contacté le propriétaire, car nous sommes locataires, et il a répondu très favorablement à notre proposition de prêter la maison. Elle est donc disponible depuis une semaine."

 Se rapprocher de son lieu de travail, faire face à une expulsion, à la réticence de ses voisins ou simplement protéger les siens… Les raisons d’un déménagement temporaire sont multiples. Les offres se multiplient également. Particuliers, mais aussi gérant de maison d’hôte se sentent concernés et veulent apporter leur pierre à l’édifice solidaire que peut faire naître la pandémie actuelle.  Ainsi, la Villa Thibault, située dans le quartier Saint-Laurent met une de ses chambres à dispositions des personnes travaillant contre le covid-19.

"On pense évidemment particulièrement aux membres des services médicaux" explique Serge Schoonbroodt, gérant de la maison d’hôte. "Mais il y a aussi d’autres personnes comme les assistants sociaux, qui ont eux aussi à faire au covid-19. Cela peut aussi être des pompiers ou des policiers également en contact éventuel avec le virus et qui pourrait avoir besoin de ce logement. Nous sommes une maison d’accueil pour ces gens-là".

La solidarité de certains offre des solutions gratuites de logement, même si pour l’instant la demande n’est pas très élevée. Les hôpitaux du CHR, du CHU et du le CHC ne constatent presqu’aucun cas de membre du personnel soignant en difficulté de logement jusqu’ici. Cependant, les institutions hospitalières liégeoises répertorient ce type d’initiatives et restent attentives aux besoins de son personnel afin de répondre au mieux et le plus rapidement possible aux éventuelles situations problématiques.

Et justement, ce mardi 7 avril, la Villa Thibault annonçait qu'elle allait accueillir une infirmière française, venue en renfort dans une maison de repos.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte