RTC

"La ferme des enfants" de Liège lance un appel à la solidarité

 04 decembre 2020 21:00   Liège


"La ferme des enfants" est une ASBL qui existe à Liège depuis près de 30 ans. Habituellement, elle accueille les enfants qui vivent en ville et leur fait découvrir les animaux, la nature, la biodiversité,... Mais depuis la crise sanitaire, comme beaucoup d’associations, celle-ci a besoin d’aide pour s'en sortir financièrement. Elle fait donc appel à la solidarité des citoyens.

Forcée de stopper une grande partie de ses activités à cause de la crise sanitaire, l’association qui, en temps normal, reçoit des écoles et organise des stages, connaît d’importantes difficultés financières et lance un appel aux dons. "Si nous pouvons mettre une partie des membres de notre équipe au chômage pour cause de force majeure, ce n'est pas possible pour les animaux. Eux, ils ont besoin de soins quotidiens, de soins vétérinaires et d'être alimentés.", explique Thierry Souverains, trésorier de l'ASBL.

Ce n’est pas le premier appel aux dons de l’association. En mars, lors du premier confinement, elle avait déjà sollicité la générosité des citoyens. A l’époque, la somme récoltée avait permis à l’ASBL de tenir jusqu’aux vacances d’été, et d’organiser des stages pour les enfants. Malheureusement, à cause des restrictions, la ferme n'a pas pu accueillir, en juillet et en août, autant de stagiaires que voulus. Les bénéfices récoltés cet été, n'ont donc pas suffi pour affronter le deuxième confinement.

Cette fois-ci encore, la ferme citadine espère pouvoir compter sur l’aide des citoyens pour nourrir et financer les soins d’une cinquantaine d’animaux. Plusieurs moyens s’offrent à ceux qui souhaitent aider l’association. Evidemment, les dons financiers, même minimes, peuvent être versés sur le compte de l’ASBL (BE89 0012 0233 3285) avec la mention “Don solidaire animaux Ferme des Enfants”. En plus de l'argent, les aides alimentaires pour le animaux sont également les bienvenues. "Si une personne désire nous donner des ballots de foin ou des cageots de légumes, nous sommes preneurs, bien évidemment.", ajoute Thierry Souverains.

En attendant que la situation revienne à la normale, "La ferme des enfants" fait de son mieux pour trouver des fonds et continuer à s’occuper de tous ses petits pensionnaires.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte