RTC

Bug à l'Etat civil: l'exemple flémallois

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 avril 2019 16:34   Flémalle

Depuis le 1er avril, obtenir des actes de naissance, de mariage ou de décès est parfois très compliqués et ce dans de nombreuses communes. En cause, le passage à un nouveau système. La procédure papier a en effet laissé place à une procédure informatique et visiblement, le logiciel développé par les autorités fédérales n'est pas encore au point. 

Au service de l'Etat civil de Flémalle, la tâche des employés communaux est plus ardue en ce moment à cause de quatre lettre : BAEC, pour Banque de données des Actes de l'Etat Civil. Il s'agit d'un nouvel outil informatique qui pose problème dans de nombreuses communes.

Le nouvelle procédure n'est pas fiable pour l'instant car l'indispensable signature informatique est parfois impossible. Du coup, délivrer des actes aux citoyens devient très aléatoire.

En principe, le nouveau système doit permettre davantage d'efficacité pour les employés ainsi qu'une simplification administrative puisque tout citoyen peut désormais par exemple demander un acte de naissance dans n'importe quelle commune. Mais, le démarrage du BAEC est laborieux et ce qui devrait être un gain de temps pour tout le monde ne l'est pas encore. 

Pour l'heure, les employés communaux regrettent la procédure papier mais continuent de faire confiance aux équipes techniques du SPF Intérieur qui travaillent sur l'amélioration du système.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte