RTC

En visite dans les captages d'eau souterrains de Hesbaye

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 mars 2019 13:29  

La nappe phréatique de Hesbaye est le deuxième aquifère par ordre d’importance de Wallonie.

La CILE (Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux) y possède une infrastructure de captage unique, avec  47 km de galeries situées entre 30 et 60 mètres de profondeur et un réseau d’aqueducs de 20 km

A la veille de la journée de l'eau (programmée pour ce vendredi 22 mars), nous avons pu visiter ces zones interdites. Pour y accéder, il a fallu emprunter un puits de secours situé à Voroux-Goreux. Avec un équipement de circonstance, la descente se fait en toute sécurité et à l’aide d’échelles.

Évidemment, l’eau ne pourra pas être consommée telle quelle car vu le caractère agricole des sols hesbignons qu’elle traverse, on y retrouve la présence de nitrate et de pesticides. C’est là qu’intervient la station de traitement située à Ans, capable de produire 35 millions de litre d’eau par jour.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte