RTC

Bientôt des jets privés à Liège

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 09 mai 2019 17:47   Liège

Pour le moment il n'y en a qu'un : un Embraer ERJ-135. L'aéronef sera bientôt rejoint par 5 autres jets, ces 6 avions constitueront la toute nouvelle flotte d'aviation d'affaires de Liège. Le service n'est pas nouveau mais l'aéroport de Liège a pour objectif d'améliorer son offre pour mieux répondre aux demandes des passagers d'affaires. 

Tout un service dédié à l'aviation d'affaires

La Société Wallonne des aéroports (SOWAER) va construire, pour permettre l'agrandissement de ce service, un hangar de 2100 mètres carrés, accompagné d'un terminal d'aviation d'affaires de 250 mètres carrés. Luc Vuylsteke, président du comité de direction de la SOWAER, explique : "Ces aménagements permettront une grande flexibilité, de la discrétion, un embarquement et un débarquement plus rapide, mais surtout une accessibilité 24h/24. C'est nécessaire pour l'aviation d'affaires."

Un opérateur historiquement liégeois

C'est la compagnie Air Service Liège (ASL) qui va assurer le service de ces vols d'affaires pour Liege Airport. Cette compagnie s'est fondée, voila plus de 20 ans, à Liège avec un unique petit avion. 2 décennies plus tard, l'opérateur est de retour à Bierset. Philippe Bodson, CEO de ASL Group, se réjouit de ce retour aux sources. Il estime que la situation de l'aéroport est idéale pour l'aviation d'affaires. Le fait que l'aéroport soit accessible 24h/24 est également une grande force. 

Le service n’est pas uniquement réservé aux entreprises. Vous avez envie de réserver un jet privé pour 4 personnes pour partir en vacances dans le sud de la France ? C’est possible ! Pour 4 personnes, si vous réservez un petit avion, cela vous coûtera entre 7000 et 8000 €.

 

Le pôle d’aviation d’affaires de Liege Airport sera entièrement confié à ASL à partir de 2020. L’année passée 3000 passagers d’affaires ont fréquenté l’aéroport, la compagnie espère bien doubler ce chiffre dès la première année d’activités.   






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte