RTC

Extension de Lantin : une ferme bio en péril

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 11 octobre 2017 17:02   Juprelle

A Lantin, même si ils n'ont encore reçu aucune information officielle ou avis d'expropriation de la part de la Régie des Bâtiments, les propriétaires de la Ferme à l'Arbre sont très inquiets.

Le projet d'extension de la prison de Lantin sur 15 à 20 % de leurs terres pourrait mettre en péril l'exploitationqui alimente la supérette bio... une aventure débutée fin des années 70 et qui se décline aujourd'hui en une ferme d'élevage (bovins et porcs) et des terres agricoles et maraîchères, le tout fournissant une bonne partie des produits vendus dans le magasin et le restaurant installés dans la ferme. Un exemple de circuit court qui séduit 2000 clients par semaine.

Les propriétaires de la Ferme à l'Arbre ne s'opposent pas à l'extension de la prison, mais bien à la manière dont elle est envisagée.

"On nous prend une partie de notre production, avec 40 emplois à la clé" précise Michel Paque, gérant de l'établissement. Il propose des alternatives. La première consiste à construire un nouveau bâtiment à l'intérieur du mur d'enceinte de l'établissement pénitentiaire. Durant le chantier, les détenus pourraient être placés dans d'autres établissements. La seconde que l'on utilise "plutôt des friches industrielles pour agrandir la prison"

La commune de Juprelle soutient la Ferme à l'Arbre. Lors du dernier conseil communal, majorité et opposition ont voté ensemble une motion.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte