RTC

Le salon du recrutement à Sprimont a tenu toutes ses promesses

 16 septembre 2022 14:03   Sprimont


Le salon du recrutement de Sprimont a attiré beaucoup de monde dans les nouvelles installations du Centre d’Interprétation de la Pierre. Le lieu mettait en présence les entreprises locales en pénurie de main d’oeuvre et les demandeurs d’emploi de la région. 80 postes étaient en effet à pourvoir aujourd’hui.  

Il fallait bien les deux étages du centre d’interprétation de la pierre à Sprimont pour organiser ce salon du recrutement local. Une trentaine d’acteurs économiques de la région rassemblés à un même endroit pour embaucher de la main d’oeuvre locale. 

“L’initiative est locale et se veut locale”, affirme Angélique Vangossum, Échevine de l’Emploi et de la formation à Sprimont. “A l’heure où l’on parle de mobilité douce, il y a moyen de tropuver un emploi près de chez soi à Sprimont. Tous les secteurs en pénurie sont représentés ici. Les chercheurs d’emploi ont tous les employeurs sous la main et des enbtretiens ont lieu toute la journée ici depuis 9 heures jusqu’à13h. Plus d’une centaine de personnes déjà se sont inscrites via le Forem”. 

80 emplois sur la table, tous secteurs confondus en période de pénurie, c’est une opportunité pour les demandeurs d’emploi. Plus d’une centaine de candidats étaient au rendez-vous aujourd’hui. 

“C’est vraiment génial de pouvoir avoir autant de possibilités qui s’offrent à nous en même temps”, commente cette jeune chercheuse d’emploi. “Je cherche un boulot administratif et je peux vraiment postuler partout. Je crois bien que je vais trouver un emploi aujourd’hui”, se réjouit-elle. 

Et travailler à proximité de chez soi comporte pas mal d’avantages. Tous les secteurs d’activité sont représentés dans ce salon, avec des emplois à la clé. Les soins de santé offrent de nombreuses possibilités. 

“Nous au CHC nous avons plusieurs implantations proches de Sprimont et nous cherchons vraiment dans tous les domaine”, explique Françoise Closset, responsable du capital humain – CHC. 

“Même chose chez nous”, ajoute Florence Brévers, infirmière en chef à l’Heureux séjour à Sprimont. “Nous allons ouvrir en avril 2023 et nous récoltons un maximum de candidatures dès maintenant pour pouvoir être opérationnels. Le seul problème, ce sont les infirmières, c’est vraiment devenu aujourd’hui une denrée rare”, soupire-t-elle.  

Après une édition annulée suite à la pénurie, ce 4ème salon du recrutement organisé à Sprimont avec le Forem est une réussite. Les meilleurs profils ont en effet été retenus en vue de prochains entretiens d’embauche ou d’une réserve de recrutement. L’initiative a par ailleurs été saluée par la ministre de l’emploi Christie Morréale. 

Sophie Driesen 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte