RTC

Lévita : la vitrine vraiment magique conçue par deux Liégeois

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 14 decembre 2019 09:45   Liège


Ils étaient déjà pionniers depuis une petite dizaine d'année dans l'utilisation de la magie à des fins marketing, via leur société In The Air. 

 

Deux jeunes entrepreneurs liégeois poussent la démarche encore plus loin aujourd'hui avec Levita, leur deuxième struture dans laquelle ils conçoivent des outils autonomes proposant aux public une expérience visuelle étonnante. Il s'agit en fait de vitrines (ou de tubes...) où les objets sont littérallement en lévitation ! 

 "Actuellement, le produit est développé pour des petits objets, comme des bagues, des montres, des chaussures, des sacs... mais si demain on nous demande de faire voler des choses plus imposantes dans les vitres, on sait comment faire... après ce sera une question de temps et de budget" précise Clément Kerstenne, CEO d'In The Air

 Philippe Bouvard, le créatif du groupe ajoute " notre but était d'automatiser un tour de magie, de ne plus avoir besoin de la présence physique du magicien pour faire voler un objet"

Une première vitrine, véritable "eyes cacher" comme on peut le voir sur la vidéo, est en place à Singapour pour un horloger suisse, dans quelques jours une autre sera opérationnelle à Macao... les deux Liégeois, qui ont déjà en 7 ans créé trois emplois, sont en avance sur leur business plan. 

"Il y a un an, on avait un chouette prototype en bois, qu'on avait monté nous-même.... et là on va déjà devoir passer à l'industrialisation"

Avec Lévita, ils sont entrés dans le monde de la production et non plus exclusivement du service, ce qui faisait leur quotidien professionnel jusque là. 

S'annonce pour eux désormais un challenge intéressant : mettre en route une chaîne de production de leur outils "de lévitation" et garantir un service après-vente performant, 7 jours sur 7, 24 hrs sur 24 et partout dans le monde.

 

A terme, les deux compères envisagent de proposer les solutions "Levita" au monde de la culture, dans les musées par exemple... avant, qui sait, de les décliner pour les privés qui pourraient avoir envie de ranger leur montre en lévitation dans une vitrine le soir avant d'aller se coucher...

 

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte