RTC

Wasseiges: Le safran de Cotchia a eu soif

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 octobre 2018 16:21   Wasseiges

La sécheresse n’a pas épargné les cultures de safran.

A la ferme Léonard, la saison a démarré très difficilement. Par manque d’eau, les 300.000 bulbes de la plantation ont eu du mal à sortir leurs fleurs. Il a fallu irriguer abondamment pour lancer la production de cette année. Une situation exceptionnelle pour ces agriculteurs qui, depuis 10 ans, sont les seuls à produire du safran en Belgique.

 Les fleurs arrivent enfin, mais au compte-goutte.

Un démarrage dans l'angoisse et le stress qui pousse les deux agriculteurs de Wasseiges à envisager à l'avenir de planter un peu plus tardivement pour éviter de faire face à ce type de situation.

Si la saison est très tardive, elle devrait tout de même produire en suffisance. On compte 36 kilomètres de lignes sur cette parcelle d'un hectare et demi. Elle devrait fournir entre 100 et 150.000 fleurs de safran.

Il faut compter 150 fleurs pour produire 1 gramme de safran qui a de multiples propriétés.

Les épices de la ferme Léonard alimentent notamment les meilleurs restaurants du pays, mais sont également utilisées comme relaxant dans des compléments alimentaires. La maison confectionne également des confitures et divers condiments au safran.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte