RTC

Liste Wallonie Insoumise : "La Wallonie dominée, c'est terminé !"

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 16 avril 2019 16:35   Province de Liège

Wallonie Insoumise est un parti politique à inspiration "mélenchonienne". Prenant exemple sur le modèle de "France insoumise" ce parti liégeois avait déjà présenté aux élections communales et provinciales d'octobre 2018. Les "insoumis" ont obtenu les signatures nécessaires à la présentation de listes pour les élections régionales et fédérales de mai 2019. Ils présenteront des listes en Province de Liège (Arrondissement de Liège, de Huy-Waremme et de Verviers), mais aussi en province du Brabant Wallon.

"La Wallonie dominée, c'est fini"

Le parti défend une Wallonie pleinement souveraine. Pour obtenir cette pleine souverainneté Wallonie Insoumise demande une 7ème réforme de l'état, celle-ci s'intéresserait à 3 éléments : "La priorité aux régions, la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. Deuxièmement nous voulons que la Wallonie obtienne de nouvelles compétences, dans toutes les matières. Nous voulons également récupérer les compétences en matière d'enseignement et de culture. Et enfin, nous voulons la possibilité d'une autonomie fiscale quasiment totale." Explique Francis Biesmans, tête de liste régionale pour l'arrondissement de Liège et porte-parole du parti.

Place aux mouvements citoyens

Le parti veut proposer un panel de candidat le plus large possible, et le plus proche du peuple wallon. Il permet également aux mouvements citoyens de s'exprimer. À Huy c'est une gilet-jaune qui sera tête de liste pour les régionales. Belinda Croibien a longuement hésité avant de rejoindre Wallonie Insoumise. Aujourd'hui, par cette campagne, elle veut proposer une alternative aux partis traditionnels. "On en a marre qu'on nous prenne pour des abrutis incapables de faire de la politique. On est tous capable de faire de la politique ! Je veux que les citoyens reprennent la politique !" explique-t-elle. 

Un printemps wallon

Le titre de la campagne Wallonie Insoumise : un printemps wallon. Pour y arriver le parti propose 5 axes principaux. Des axes qui seront portés au fédéral par Guy Bronckart, tête de liste fédérale de Wallonie Insoumise et cheminot à la retraite. 

1. Se libérer du joug flamand. Pour eux les intérêts de la Wallonie ne sont pas suffisamment défendus, le parlement fédéral étant composé de trop peu d'élus wallons ;
2. Une écologie populaire, garante du développement durable. Pour y arriver Wallonie Insoumise propose d'accroître massivement les investissements publics ;
3. Une révolution fiscale et une amélioration du pouvoir d'achat. Le parti propose de réviser la grille des taux de taxation mais aussi d'introduire un impôt supplémentaire sur les hauts revenus ;
4. Refondation de la démocratie, via un référendum d'initiative citoyenne ;
5. Une laïcité offensive, via une séparation complète des Églises et de l'État. 

Le parti désire également envoyer le pacte d'excellence, qu'il considère comme néfaste à tous égards, aux oubliettes.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte