RTC

La CGSP veut revaloriser le métier d'enseignant

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 avril 2019 12:05   Liège

Ce mercredi 3 avril la Centrale Générale des Services Publics (CGSP)-Enseignement de Liège a invité de nombreux professeurs à se croiser les bras. Le syndicat pointe du doigt l'avalanche de décrets et des réformes. Il accuse également une "mise en place boiteuse". Autre élément dénoncé : l'annonce du Gouvernement fédéral stipulant aux enseignants qu'ils devront travailler cinq à sept années supplémentaires.

"Des cours donnés par un papy ou une mamy"

La CGSP regrette également les aménagements de fins de carrières. Pour elle, il n'est pas bénéfique pour des enfants de suivre des "cours donnés par un papy ou une mamy". Le syndicat estime que le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a fait passer réforme sur réforme sans réelle concertation avec les acteurs de terrain. Ce travail administratif prendrait le pas sur le travail effectué en classe avec les enfants. 

"Constater les carences du système éducatif ne suffit pas !"

"Pour y arriver, il ne suffit pas de constater les carences du système éducatif, il faut aussi pouvoir se donner les moyens de l’améliorer." estime la CGSP. Dernier constat du syndicat : pas de revalorisation salariale depuis 6 ans. 

 

Pour se faire entendre la CGSP-Enseignement de Liège organise 3 actions ce mercredi 3 avril :

- 9h00 à Herstal, place Jean Jaurès

- 10h30 à Liège, devant la gare des Guillemins

- 14h30 à Bruxelles, place Surlet de Chokier






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte