RTC

Anthisnes : restaurer le bocage pour la biodiversité

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 26 juillet 2018 15:08   Anthisnes

Dans le passé, les champs et les prés étaient entourés de haies qui ont été arrachés pour favoriser les pratiques agricoles.

Aujourd'hui, on fait marche arrière et on tente de restaurer les bocages afin de préserver et d'améliorer la biodiversité.

Depuis 2014, et jusqu’en 2020, Natagora mène le projet Life Pays Mosan qui vise à restaurer les milieux naturels en province de Liège et dans le Nord de la province du Luxembourg.

A Anthisnes, 120 arbres ont été plantés pour créer un verger composé de pruniers, cerisiers, poiriers et surtout de pommiers. Cet arbre forme des cavités propices pour accueillir oiseaux, insectes et chauve-souris.

Une haie à double rang, qui devrait atteindre 2 à 3 mètres de large a également été plantée le long d’un champs. Elle est encore plus intéressante que les arbres fruitiers pour améliorer la biodiversité.

Mais non loin de là, il existe encore de très vastes parcelles cultivées où Natagora voudrait pouvoir installer des haies. Pour les agriculteurs et les propriétaires, c’est un choix difficile. Il peut en effet avoir un effet négatif sur leur productivité et leur valeur foncière.

Dans le cadre du projet Life Pays Mosan, soutenu par des fonds européens, Natagora les aide à concevoir le projet mais prend aussi en charge l’achat et la plantation des arbres et haies nécessaires.

Le programme se poursuit jusqu'en 2020. Côté verger, l'objectif est atteint et même dépassé avec 1500 arbres plantés. Pour les haies, c'est plus compliqué mais il reste encore quelques mois pour progresser. 

F. Bonivert






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte