RTC

Journées de l'eau: Les voies lentes sur l'Amblève

 20 mars 2021 09:00   Aywaille Comblain-au-Pont Sprimont


Dans notre série « journées de l’eau », nous allons cette fois sur l’Amblève. Une vallée qui attire de nombreux touristes pour lesquels le Contrat rivière a développé un circuit de près de 160 km de grande randonnée. Les cyclistes ne sont pas oubliés, le Ravel va prochainement relier l’Ourthe grâce à une nouvelle liaison cyclo-pédestre.

"Les beaux paysages du bassin hydrographique de l’Amblève ont attiré de tout temps de nombreux touristes, notamment ceux à la recherche de belles promenades et randonnées. Pour répondre à cette demande tout en mettant en avant les paysages directement liés aux cours d’eau, le Contrat rivière Amblève et ses partenaires ont lancé le projet de réalisation d’un itinéraire de randonnée pédestre permettant de cheminer tout le long de la vallée de l’Amblève", précise Christine Heinesch, coordinatrice au Contrat rivière Amblève-Rour.

Grâce aux travail conséquent communes concernées (Aywaille, Comblain-au-Pont et Sprimont pour la partie aval), de nos partenaires actifs dans le domaine du tourisme (maisons du tourisme, syndicats d’initiatives, offices du tourisme, …) et surtout de l’asbl Les Sentiers de Grande Randonnée (SGR), un topo-guide spécifique « Rivières », intitulé « L’Amblève par les GR » a pu être finalisé et édité par ces derniers en avril 2014.

Il propose un parcours de randonnée remontant l’Amblève depuis sa confluence avec l’Ourthe jusqu’à sa source, avant de redescendre en suivant la vallée de la Warche, soit un total de près de 160 km (dont un peu moins de 30 km sur les communes de Comblain-au-Pont, Aywaille et Sprimont). Sur ce tracé principal se greffent 10 « boucles locales » de longueurs variables, dont la Boucle de Comblain (6,2km), la Boucle de Martinrive (10,1 km), et la Boucle du Ninglinspo (12,5 km).

Vu le succès de ce topo-guide, une deuxième édition, profondément revue (toujours avec la participation du contrat rivière Amblève-Rour) est parue en décembre 2019. "Outre le descriptif détaillé du parcours, ces 2 topo-guides contiennent une foule d’informations sur la vallée de l’Amblève et de certains de ses affluents (histoire, géologie, géomorphologie, faune, flore, activités économiques, ...) mais aussi sur le fonctionnement des contrats rivière" souligne encore Christine Heinesch.

"Il parle également des légendes de Marcellin La Garde, un auteur du XIXème siècle originaire de la région. Dans le but d’agrémenter le futur « sentier de l’Amblève, le Contrat rivière et ses partenaires avait en effet mené à bien en 2011 un projet visant à réaliser 10 panneaux reprenant des légendes de M. La Garde ayant pour cadre le bassin de l’Amblève, afin de la positionner sur les lieux-mêmes où l’auteur situe l’action de ces légendes". Le « sentier de l’Amblève » passe bien sûr à proximité de ces panneaux, dont un se situe sur la commune de Comblain-au-Pont (« Le Ravin aux Louis d’or » à Oneux), et trois sur la commune d’Aywaille (« Le Passeur d’eau de Sougnez » à Sougnez, « Le dernier Sottai de la Grotte de Remouchamps » à Remouchamps et « Le Meunier du Fond de Quarreux » à Quarreux).

page1image6507152

"Toujours dans l’optique du développement des voies lentes, notre Contrat rivière participe également aux différents projets de développement du réseau RAVeL", précise encore Christine Heinesch.

Pour la basse Amblève, un premier tronçon a été réalisé sur la commune d’Aywaille par la création de la liaison cyclo-pédestre « Voie des Aulnes » reliant Aywaille à Remouchamps, notamment via une nouvelle passerelle sur l’Amblève près du camping de Dieupart.

Le projet « RAVeL de l’Amblève » se poursuit actuellement pour relier Aywaille à Comblain-au-Pont, en profitant notamment de tronçons de chemins de halage encore existants le long de l’Amblève. Le Contrat de rivières participe aux différentes réunions de terrains organisées pour définir le tracé précis le mieux adapté pour la réalisation de ce tronçon Comblain-Aywaille. (Photo des participants en aval de la carrière La Belle Roche, à la sortie amont de Pont-de Scay)

En plus de 30 ans, le réseau Ravel s’est en effet bien développé. En projet aujourd’hui, une nouvelle liaison entre Aywaille et Comblain. Une voie lente qui emprunterait d’anciens chemins de halage tout en respectant certains paramètres.  

"Il faut en effet tenir compte des zones Natura 2000 et à profiter, quand cela est possible, des infrastructures existantes", ajoute Jacques Lilien, directeur GREOVA Groupement régional économique Ourthe-Vesdre-Amblève, bureau d'Etude dans ce projet qui devrait se concrétiser dans les 5 ans à venir.

https://www.greova.be/

https://www.crambleve.com/

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte