RTC

La Province de Liège a le vin en poupe

 25 mai 2022 17:47   Héron


Aux 4 coins de notre province, des vignobles s'implantent et se développent. Un sol schisteux, du relief, mais aussi un climat qui devient de plus en plus favorable... La province de Liège serait-elle le nouvel eldorado du vin ?

8 hectares de vignes, une nouvelle parcelle en préparation, un nouveau chai... Le domaine XXV prend de l’ampleur. La fratrie Grégoire s’est lancée dans cette aventure en 2018. Depuis, ils constatent que le climat belge permet de plus en plus à une exploitation viticole de se développer. "L'année 2022 commence mieux que l'année passée. On a été plus ou moins épargné par le gel, on s'en est bien sorti. En plus, le temps sec qu'on a connu ces derniers jours est très favorable pour notre exploitation", détaille Renaud Grégoire, devenu vigneron depuis 2018.

120 hectares plantés à Liège en un week-end

Rien que sur le week-end des 14 et 15 mai, 20 hectares de vignes ont été plantés en province de Liège. Ce qui amène la surface consacrée à cette culture à 120 hectares. Ceux-ci sont exploités par 80 vignerons, rien que sur le territoire de notre province. Pour les aider à faire les bons choix de vignes, d’engrais, ou même de production d’énergie et pour développer leur exploitation, les services publics organisent des formations. "Il est clair que nous souhaitons diversifier l'agriculture en province de Liège et avec les changements climatiques, la viticulture a de l'avenir sur nos terres", pense Michel Delrée, un formateur du Centre Provincial de Formation en Agriculture et Ruralité (CPFAR).

Diversification, préservation

En effet, pour qu’une vigne se développe bien et qu’elle ne soit pas malade, il lui faut peu d’eau. Le changement climatique y est pour beaucoup dans le développement du vin belge. "Notre climat ressemble un peu à celui de la Champagne auparavant. Cela fait que la viticulture de qualité n'est plus utopique en Belgique", affirme Anouck Stalport, une chercheuse à Condorcet. En parallèle, d’autres cultures souffrent beaucoup de la sécheresse actuellement dans notre pays. En se diversifiant, les producteurs augmentent leurs chances d’avoir de bonnes récoltes qu’il fasse sec ou pluvieux. Certains y voient l’opportunité de faire face à un temps de plus en plus imprévisible. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte