RTC

Plan Canopée: la ville de Liège engage des "passeurs d'arbres"

 11 mai 2022 14:51   Liège


Des passeurs d’arbres vont prochainement être recrutés par la ville de Liège dans le cadre du Plan Canopée. Une vingtaine de citoyens sont en effet recherchés pour contribuer à la végétalisation urbaine de leur quartier. Une formation de 5 jours est prévue. Les candidatures doivent être rentrées pour le 5 juin prochain. 

La ministre wallonne de la nature et de l’environnement était en visite ce mercredi matin à Liège pour le lancement officiel des passeurs d’arbres. Ce projet inédit vise à recruter sur le territoire de la ville une équipe de citoyens acteurs de la végétalisation urbaine dans leur quartier. 

“On recherche 20 personnes dans différents quartiers de la ville pour venir suivre une formation de 5 jours avec des experts afin qu’ils puissent se faire le relais des bonnes pratiques en matière de végétalisation urbaine”, précise Gilles Foret Echevin de la transition écologique de la ville de Liège. “C’est une initiative inédite, une première en Wallonie, je pense.”  

L’appel à candidatures est lancé et s’inscrit dans le cadre du Plan Canopée. Objectif 24.000 arbres plantés pour 2030 pour la plus large couverture végétale possible en milieu rurbain. Rien que pour les espaces publics, ce sont actuellement 22.000 arbres qui doivent être entretenus. Y sont affectés des grimpeurs élagueurs de haute voltige qui réalisent ici une taille raisonnée et respectueuse. 

“On a banni depuis de nombreuses années la taille stricte de nos arbres pour une taille raisonnée. Cela permet de respecter l’essence, l’âge et prolonger la plupart des espèces. Ici, nous travaillons sur un platane plus que centenaire pour une coupe de renouvèlement. Nous avons une équipe d’une dizaine d’élagueurs-grimpeurs dans nos services”, précise Thomas Halford responsable du service de gestion forestière de la ville de Liège.  

Des techniques saluées par la ministre Céline Tellier qui se félicite des avancées réalisées à Liège depuis trois ans, mais aussi dans toute la Wallonie. Les objectifs de Yes we plant sont en effet déjà plus que largement atteints. 

“En un an, nous avons déjà atteint 1 million 300.000 arbres plantés dans le cadre de Yes We Plant, et nous sommes à 1400 kilomètres de haie sur 4.000. Ce n’est pas mal. Nous devons cependant faire face à une pénurie de plants, mais nous avons déjà pris les devants en commandant plants supplémentaires auprès des pépiniéristes”, commente Céline Tellier, la ministre wallonne de la Nature et de l’Environnement. 

La dynamique environnementale est bel et bien lancée, et même si planter un arbre en ville est plus complexe en ville qu’à la campagne, Liège entend bien atteindre ses objectifs. Les passeurs d’arbres vont y contribuer. L’appel à candidatures se clôture le 5 juin prochain. 

Sophie Driesen 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte