RTC

Recma en grève: le tri des PMC paralysé

 08 juin 2022 17:28   Seraing


La colère gronde également chez Recma à Seraing. Là il s’agit plus spécifiquement de la chaîne de triage des sacs PMC d’Intradel. Une activité actuellement à l’arrêt suite au débrayage des 48 ouvriers du site. Ils réclament de meilleures conditions de travail.  

Les 48 travailleurs de chez Recma n’en peuvent plus, ils se croisent les bras depuis hier. La chaine de tri des sacs PMC de la province de Liège est donc complètement à l’arrêt. Les travailleurs réclament plus de considération et de meilleures conditions de travail. 

“On fait un boulot pénible et avec aucune considération”, explique Jetmir Prenga délégué syndical CSC Recma. “On veut de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail et surtout plus de dignité”. 

Des conditions de travail insalubres et particulièrement pénibles avec un salaire minimal de 12euro18 brut par heure. Les ouvriers dénoncent plus particulièrement encore la chaîne de tri des aluminiums que l’on peut voir sur cette vidéo.   

“Sur cette chaîne, ils se retrouvent à devoir se baisser sur un tapis roulant en mouvement, c’est quelque chose qu’il faut absolument abolir dans cette entreprise”, commente Marc Delvenne Secrétaire régional CSC 

Les travailleurs sont déterminés à se faire entendre. Avec cette grève c’est toute la chaîne de traitement des PMC d’Intradel qui se retrouve paralysée.  

“Oui, les camions se retrouvent pleins et ne peuvent décharger pour le moment. Ce sont des PMC qui proviennent de toute la province de Liège et cela a des répercussions au de-là de Liège”.  

Une réunion est programmée ce vendredi matin avec la direction, mais le syndicat n’y croit guère. En attendant que la situation sociale au sein de Recma s’apaise, Intradel pourrait de son côté suspendre momentanément la collecte des sacs PMC et/ou trouver un lieu provisoire de déchargement. 

Sophie Driesen 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte