RTC

Les plus grands noms du Breakdance viennent affronter les Belges à Herstal

 14 mai 2022 17:42   Herstal


La compétition internationale Liège City Breakers avait lieu ce samedi. Cette année, elle avait lieu à Herstal en même temps que l'Urban festival organisé par la ville. Une collaboration qui permet aux deux événements de gagner en visibilité.

Des breakers venus des 4 coins du monde, tous rassemblés à Herstal. Chaque année, depuis plus de 10 ans, Liège City Breakers permet aux breakers de notre royaume d’affronter les plus grands noms de la discipline. Parmi eux, le champion du monde en 1 contre 1, ou encore les "Heroes" venu tout droit du Japon. "Chaque année, nous sommes invités et nous revenons pour rencontrer les B-Boys et B-Girls de Belgique. C’est super important pour nous d’être présent", expliquent Hayato1, un des 2 breakers japonais de "Heroes".

Mais avant de les affronter, il faut briller face au jury. Des qualifications ont lieu avant la finale du soir, elles opposent déjà des Belges à des internationaux. "On est venu parce qu’on veut se confronter aux plus grands. On a envie d’avoir la chance de faire une battle contre eux pour avoir une chance de les battre", espère Mathieu Muijtjens du HFC crew. "C'est pour le challenge qu'on est là, mais aussi et surtout pour s'amuser", nous assure François Dacos & Yoann Van Der Elst, 2 breakers liégeois de "Prizon break rockerz".

Cette année, l’événement ne se déroule plus à la caserne Fonck, mais au hall omnisports Michel Daerden. L’événement s’est en fait allié à l’Urban festival organisé par la ville de Herstal. Le nombre de scène a donc augmenté, permettant aux 1500 participants de profiter de ce rendez-vous de passionnés. Cette dance née dans les années 70 dans les rues du Bronx a parcouru beaucoup de chemin avant d’en arriver à cette notoriété. Le breakdance sera au programme des JO de Paris en 2024, mettant encore plus ces breakers sous le feu des projecteurs. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte