RTC

Visite royale à l'Uliège pour lancer la Chaire Mukwege

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 13 novembre 2019 17:29   Liège

Le 1er Congrès de la Chaire internationale Mukwege « La violence faite aux femmes et aux filles dans les conflits » a débuté à l’Université de Liège ce mercredi. La Cérémonie d’ouverture, rassemblant 600 personnes dont les experts belges et internationaux de la Chaire, a été rehaussée par la présence de la Reine Mathilde. Le Dr Denis Mukwege, Président d’honneur de la Chaire et Prix Nobel de la Paix en 2018, y a pris la parole afin de rappeler l'objectif de la chaire qui porte son nom. Celle-ci est née (en 2018) suite à la volonté de créer un réseau international de recherches sur le thème des violences sexuelles subies par les femmes en situation de conflits. Initiée par la professeure émérite (ULiège) et ex-députée européenne Véronique De Keyser, la chaire vise à développer les recherches interdisciplinaires dans le domaine des violences sexuelles à l’égard des femmes et à fédérer sur cette thématique les connaissances de différents partenaires et universités dans le monde.

Rassemblant une large communautés d'experts en médecine, en psychologie et en droit, le 1er congrès de la chaire internationale Mukwege se refermera vendredi.

Une campagne de dons et de sensibilisation

Cette année l'asbl liégeoise "Les Enfants de Panzi et d’Ailleurs" - Panzi en RD du Congo étant la ville où travaille le Dr Mukwege - fait appel à la générosité des proches, amis, citoyens, politiques… afin de perpétuer le travail mené dans la région du Sud Kivu.vLa campagne de dons "Jambo 3" a été lancée ce mercredi 13 novembre, et durant un mois, avec un événement phare, le gala de bienfaisance (13/11 à Liège - Cité Miroir). Il se tient dans le cadre de la chaire internationale Mukwege à Uliège "Bâtir un futur pour les femmes et les enfants victimes de violence sexuelle dans les conflits : une responsabilité internationale". Un mois pour sensibiliser le public tout en relayant l'action de l'association belge (liégeoise) en RDC.

L'asbl compte sur chaque don versé afin de permettre à ces petites filles de vivre des jours plus heureux et d’espérer à nouveau un avenir meilleur. Grâce au soutien de généreux donateurs, l'association peut perpétuer son travail sur le terrain auprès des enfants victimes du conflit armé. 

Tous les renseignements pour soutenir "Les Enfants de Panzi et d'Ailleurs" se trouvent à cette adresse web: www.lesenfantsdepanzi.org.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte