RTC

Bill "Tiger" Lyons, pilote US de la 2e guerre mondiale, à Neupré

 28 mai 2022 18:50   Neupré


Ce samedi, de nombreux représentants des armées belges et américaines étaient présents au cimetière militaire américain de Neuville-en-Condroz. Le représentant du roi, les ambassadeurs et les représentants politiques se sont succédés pour rendre hommage aux soldats américains tombés au combat. Parmi eux, un ancien combattant américain avait fait le déplacement.

Chaque année, lors du Memorial Day, les États-Unis d’Amérique rendent hommage à leurs soldats tombés au combat toutes guerres confondues. Une cérémonie était organisée au cimetière militaire américain de Neuville-en-Condroz à cette occasion. Les discours se sont déroulés face aux 5 329 sépultures de soldats américains en rangs serrés.

Parmi l’assemblée, le représentant du roi, des ambassadeurs, des représentants politiques, mais aussi un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, Bill Lyons, un new-yorkais de 98 ans. "Mon surnom dans mon escadron, c'était Tiger. Maintenant, je ne suis plus qu'un chaton", dit-il en rigolant.

Bill "Tiger" Lyons, un ancien combattant américain de 98 ans

Bill est venu rendre un dernier hommage à ses 3 frères d’armes enterrés ici. Le lieutenant Bernard Barab, qui lui a sauvé la vie lorsqu’ils combattaient ensemble à bord de leur Mustang P-51. Le sergent Irving Warshauer et le major Sylvan Feld, un héros de guerre reconnu outre atlantique, mais par-dessus tout le cousin de Bill. "Mon cousin est enterré ici. Il s'appelait Sylvan Feld et il a donné sa vie pour la Belgique et pour les USA. Je suis là pour lui rendre hommage, certainement pour la dernière fois", explique Bill Lyons.

Sylvan a combattu la Wehrmacht, l’armée du 3e Reich jusqu’en août 1944, lorsqu’un tir antiaérien l’a atteint à bord de son P-47. Il avait 26 ans lorsqu’il a perdu la vie. "La guerre fait perdre trop de vies. Je regrette qu'on considère que les guerres sont parfois nécessaires", s'attriste l'ex-pilote.

Lorsque son cousin est décédé, Bill a continué la guerre à bord du "Tiger’s revenge" jusqu’au 28 mars 1945. 68 missions, 300 heures de combat à son actif. Bill était le seul ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale présent à Neupré lors de ce Memorial Day. Le seul à avoir pu rappeler les horreurs qu’il a vécues sur le champ de bataille. Un rappel nécessaire alors que la guerre est si proche des frontières européennes en ce début d’année. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte