RTC

Emotion et hommage aux funérailles des deux policières

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 05 juin 2018 10:51   Liège

Des agents de police de tout le pays et plusieurs personnalités politiques sont présents ce mardi à Robermont, où se tiennent les funérailles de Soraya Belkacemi et Lucile Garcia, deux policières abattues il y a une semaine à Liège par Benjamin Herman. Le représentant du roi Philippe est arrivé à 10h00. La cérémonie est célébrée par Mgr Jean-Pierre Delville.

Les deux corbillards transportant Soraya Belkacemi et Lucile Garcia se sont arrêtés devant le centre funéraire de Robermont, face à une haie de policiers faisant le salut. Deux autres corbillards ont été nécessaires pour transporter les nombreuses gerbes de fleurs. Des funérailles officielles sont organisées mardi pour les deux policières

Il régnait un lourd silence tandis que les cercueils étaient acheminés vers l'intérieur. Sont notamment présents aux funérailles un représentant du Roi, le Premier ministre Charles Michel, les ministres de l'Intérieur et de la Justice, Jan Jambon et Koen Geens, le ministre-président wallon Willy Borsus, Elio Di Rupo, la ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli ou encore la présidente du Sénat Christine Defraigne. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles est également représenté par son ministre-président Rudy Demotte.

Jan Jambon a remis aux deux policières la croix civique de première classe à titre posthume.

 

Le chef de corps de la police de Liège, Christian Beaupère, a déclaré lors de la cérémonie mardi matin qu'il s'agit "d'une attaque au fondement de l'Etat belge" et a appelé les autorités du pays à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection et la sécurité de tous, policiers et citoyens. "Nous plions mais nous ne romperons pas", a-t-il assuré

La cérémonie s’est prolongée avec des gestes symboliques comme le dépôt de bougies, synonymes de résurrection et d’espérance, sur les cercueils des policières. D’autres moments poignants des funérailles se sont déroulés en musique avec entre autres l’interprétation en français du titre "Hallelujah" de Leonard Cohen. Les funérailles des deux collègues, mères de famille, se sont achevées peu après midi dans une émotion toujours aussi palpable.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte