RTC

Procès Wesphael au civil à Liège

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 27 mars 2018 12:41   Liège

Ce matin, le procès intenté au civil par Victor, le fils de Véronique Pirotton et son père, ex-mari de celle-ci, s'est devant la chambre civile du tribunal de première instance de Liège.

Pour rappel Bernard Wesphael avait été acquitté par la cour d'assises du Hainaut du meurtre de son épouse, mais la partie civile souhaite obtenir des réponses quant aux "éléments troublants" mentionnés dans l'arrêt d'acquittement.

Me Diego Smessaert, l'un des avocats des parties civiles. "Le fils de Véronique Pirotton et son ex-mari veulent savoir ce qui s'est réellement passé ce jour-là. M. Wesphael peut-il apporter des clarifications?"

"Dans un procès civil, il y a un devoir de loyauté, et c'est là-dessus que nous plaiderons entre autres", a-t-il ajouté. "Nous ne sommes pas en train de refaire un procès. La décision de la cour d'assises doit être respectée. Mais la faute civile n'a pas encore été jugée", a poursuivi Me Séverine Solfrini, qui défend également Victor et M. Tzermias, et dont vous retrouvez l'interview dans la vidéo annexée.

De son côté, Bernard Wesphael a déclaré : "J'ai l'impression qu'on est dans un logique d'acharnement pure. La partie civile veut recommencer en une matinée un procès qui a pris trois ans d'instruction, trois semaines de cour d'assises et qui a abouti à un acquittement...C'est vexatoire, diffamatoire et c'est une atteinte à ma dignité et à ma famille", juge l'ex-député wallon dont l'avocat a demandé que l'action en justice soit déclarée irrecevable et non fondée

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte