RTC

Le fusillé de la Chartreuse : découpé mais... retrouvé !

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 28 septembre 2018 16:12   Soumagne Liège Chaudfontaine

La statue du fusillé de la Chartreuse a été retrouvée. Elle avait été arrachée du monument commémoratif et volée à la fin du mois d’avril. On la croyait perdue à jamais, fondue et revendue au prix du poids du métal. C’était sans compter sur les fins limiers de la brigade judiciaire de la police de Liège, qui ont réussi à la retrouver, avec une série d’autres pièces métalliques volées sur différents monuments à Liège, à Chaudfontaine et ailleurs… Elles ont été retrouvées dans un conteneur, à Soumagne. 

La pièce la plus importante, en taille et en poids, et sans doute aussi pour sa valeur symbolique, est la statue du fusillé. Elle avait été volée sur le site de la Chartreuse. La police l'a retrouvée en 2 morceaux ; la statue a été découpée à hauteur de la taille, sans doute pour faciliter son évacuation du site où elle a été volée.   

Parmi les pièces retrouvées figurait aussi un grand bouclier de métal: la pièce avait elle aussi disparu, mais plus discrètement. A l'origine, elle se trouvait en hauteur, à côté d'un soldat soutenu par une allégorie de la victoire. Seul le bouclier avait disparu, les deux personnages étaient restés sur ce Monument aux Morts du 1er Régiment de Ligne, placé à une des entrées de la Chartreuse.

Différentes plaques commémoratives ont été retrouvées : certaines dérobées sur le Monument du 15eme Régiment d’Artillerie, à La Chartreuse ; elles ont été coupées à disqueuses et sont en mauvais état.

Une quinzaine avaient, elles, été arrachées au Monument « Stalag 1A » de Chaudfontaine. Elles ont depuis été remplacées par des plaques, reprenant l’allure des anciennes, mais en plexi, pour éviter tout nouveau vol.

Plus mystérieux : un plaque de bronze décorée d'une tête de lion et portant la mention "N'oublions jamais 1914-1918". C'est une pièce assez courante : on en voit en de nombreux endroits de la province de Liège.

Avis aux observateurs : on cherche encore le monument duquel il a été retiré …

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte