RTC

Quand Bueren s'emPORTE !

 17 juin 2022 14:26   Liège


Des apprentis peintres en bâtiment ont travaillé durant trois semaines à la remise en couleurs des portes de la Montagne de Bueren à Liège. Ce projet original réunit les écoles, les professionnels du secteur et les riverains dans une opération win win.  

Quand Bueren s’emPorte, c’est l’opération en cours depuis trois semaines dans ce quartier plutôt atypique de Liège. Des apprentis peintres ont offert leurs services aux habitants. Objectif remettre en état leurs portes d’entrée. Un projet destiné à mettre en lumière le métier de peintre en bâtiment. 

“Quand je suis passé ici avec mon fils lors d’un entraînement à l’ascension du Mont Blanc, j’ai été attristé de l’état de certaines portes et j’ai été sensibilisé. Etant moi-même dans le secteur de la peinture, j’ai eu l’idée de faire quelque chose pour mettre en valeur le métier de peintre, avec les écoles et les habitants du quartier”, explique Richard Mrcela pour la Sikkens Academy qui organise cet événement. 

4 écoles se sont investies dans le projet qui englobait au final 13 chantiers. 12 portes et une grille en fer forgé ont ainsi pu retrouver leur éclat.  

“Pour les élèves, c’était une occasion de sortir de l’atelier de l’école. C'était beaucoup plus motivant pour eux et ils ont été ravis de cette expérience”, commente Calogero Biancola professeur de peinture à l’école Maghin. 

Les jeunes ont travaillé sans filet, supervisés par leur professeur. Les habitants qui ont intégré le projet étaient plutôt satisfaits de cette opération win win. 

“Quand on vous propose de peindre gratuitement votre porte, cela ne se refuse pas”, plaisante Thomas Delvaux, un habitant participant. “Ma porte a été sublimée par le travail de ces jeunes. Ils ont été efficaces et cela donne une plus-value à la Montagne de Bueren”, ajoute Mathieu Brion, un habitant du quartier. 

Marraine de cette opération, l’Association royale des entrepreneurs de peinture de Liège-Huy-Waremme qui entend valoriser le métier en perte de vitesse dans le secteur de la construction. “Il y a des emplois dans la construction!”, tonne Patrice Magnabosco, président de l’AREP. “Il faut mettre en valeur tous les métiers, pas seulement les peintres, je vous assure. On fait face à une pénurie et il faut ramener les jeunes dans nos filières”. 

Tous les partenaires au final se réjouissent de cette initiative. La Montagne de Bueren a repris des couleurs, et le métier a pu être mis en avant durant trois semaines.  

Sophie Driesen 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte