RTC

4000 tonnes de sel et une note plus...salée !

 30 novembre 2022 17:28   Liège


Les premiers flocons de neige ne sont pas encore d'actualité mais c'est peut-être une question de jours pour la Ville de Liège… Quoiqu'il en soit, le traditionnel plan hiver vient d’être mis en place afin d’assurer une mobilité maximale à toute la population liégeoise durant la période hivernale. 116 agents communaux  équipés de 25 véhicules spécifiques sont liés à la lutte contre les intempéries hivernales.

Peu utilisé l’hiver dernier, le sel a perdu de sa blancheur mais pas de son efficacité. Conservé à l’abri de l’humidité sur le site du services des Travaux de la Ville de Liège à Rocourt, le stock de chlorure de sodium reste à disposition en cas d’opérations de déneigement en Cité ardente.

Cette année, c'est une provision totale de 4000 tonnes de sel qui est mobilisable au besoin. Les derniers hivers, loin d'être les plus rigoureux, ont nécessité en moyenne l'utilisation d'1,5 tonne de sel. Une bonne nouvelle pour le budget lié au plan hiver ! D'autant plus que la note s'annonce plus salée dès cette année, le prix du sel a effectivement augmenté de 30 %.

Soumis à une organisation stricte, le plan hiver 2022-2023 regroupe 116 agents avec leurs 25 véhicules aux gabarits parfois très différents d’un modèle à l’autre. L'objectif est évidemment de s'adapter au maximum aux différentes caractéristiques de la Ville de Liège. 

Nouveau matériau de déneigement

En cas d’intempéries hivernales, les épandeuses liégeoises pourront aussi utiliser cette année un nouveau procédé moins agressif pour l’environnement : la saumure. Il s’agit d’une solution liquide obtenue par le mélange de sel solide et d’eau. Le réservoir avec la saumure sera complémentaire à l’action du sel de déneigement. 

Le déneigement, c’est aussi l’affaire de tous !

Face au phénomène d’enneigement, le service des Travaux de la Ville de Liège rappelle que chaque citoyen a également des devoirs et des responsabilités. En effet, selon les articles 25, 26, 27, 28 et 29 du règlement de police, "après chaque chute de neige, les occupants d’immeuble (propriétaire, usufruitier, locataire principal si désigné, locataire du rez-de-chaussée logement à rue dans le cas d’immeuble à logements multiples) enlèveront sans délai sur une largeur d’un mètre le long des façades, la neige accumulée sur les trottoirs et accotements longeant leurs demeures ou propriétés.  La neige sera entassée à l’extrémité du trottoir ou de l’accotement le long de la chaussée. Ce qui implique qu’il est interdit de jeter la neige sur la chaussée.  Lorsque la largeur du trottoir est insuffisante, la neige doit être entassée sur la chaussée, le long du trottoir et à la limite des propriétés. Elle ne pourra en aucune manière obstruer les rigoles et les avaloirs de voirie. En outre, en face de chaque habitation, une ouverture devra être pratiquée dans l’amoncellement de la neige pour permettre l’accès à la chaussée.  Dans les voies piétonnes, après avoir dégagé la neige sur 1 m de largeur, un produit abrasif tel que cendrées, laitier granulé, scories ou un produit fondant tel que le chlorure de sodium ou le chlorure de calcium doit être répandu sur la zone dégagée.  Par temps de gel, il est interdit de laver les voiries et les trottoirs ou d’y répandre de l’eau".

Pour faciliter l'action citoyenne, 130 "boîtes à sel" sont disposées un peu partout sur le territoire liégeois.

Contacts utiles 

L'Échevinal des Travaux : 04/238.34.00 ou échevin.leonard@liege.be

Le service "Allo maintenance" de la Ville de Liège : 04/238.33.88

Stéphane Savaris

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte