RTC

Grâce-Hollogne, toujours sans bourgmestre ni échevins

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 19 fevrier 2019 16:13   Grâce-Hollogne

Toujours pas d’accord à Grâce-Hollogne, les socialistes se déchirent toujours, partagés entre Maurice Mottard et Manuel Dony. Le 3 décembre, comme partout en Wallonie, le nouveau conseil communal a été installé. Pourtant, le collège n’est pas encore nommé. Il n’y a donc ni bourgmestre, ni échevins.

Ce bloquage trouve son origine dans le conflit qui oppose Maurice Mottard, bourgmestre durant 24 ans, à l’ancien échevin Manuel Dony, qui emmenait la liste PS et a fait le deuxième meilleur score après lui.

Soutenu par la moitié des élus PS, Maurice Mottard avait d’ailleurs préféré conclure un pacte de majorité avec le MR, le CDH et Ecolo plutôt que de diriger la commune avec la mouvance emmenée par Manuel Dony. Ce pacte de majorité n’a finalement pas été signé, Manuel Dony ayant introduit une réclamation contre les dépenses électorales de Maurice Mottard.

La fédération socialiste demande aux deux sensibilités PS de se réconcilier pour diriger la commune en majorité absolue. Aujourd’hui le conseil communal fonctionne en « affaires courantes ».

Si la situation reste donc très complexe, elle n’implique pas le fait de voter à nouveau car le conseil communal a été valablement installé.

F. Bonivert






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte