RTC

Herstal : le PTB obtient neuf sièges au conseil communal

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 15 octobre 2018 17:55   Herstal

A Herstal, le  PS-H, liste de l'actuel bourgmestre Frédéric Daerden et de ses partenaires de coalition, remporte les élections avec 49,01% des votes. Le pouvoir actuel garde donc sa majorité absolue.  Cependant le conseil communal changera tout de même de visage. Vert Herstal, une nouvelle formation citoyenne, fait son entrée au conseil avec deux sièges. Mais la plus grosse progression est celle du PTB qui fait une percée de +10%. Le PTB obtient ainsi 24,49% des voix et s'adjuge cinq sièges supplémentaires au conseil. Désormais le PTB compte neuf sièges à Herstal.

"On est assez fiers" explique Nadia Moscufo, tête de liste PTB à Herstal. "On l’est parce que l’objectif global du PTB était aussi d’avoir des ancrages locaux là où nous n’étions pas encore présents. Et puis les résultats sur Herstal sont vraiment excellents. Cela montre aussi que les citoyens de la commune sont contents de notre manière d’aborder la politique."

L’autre formation à être satisfaite du scrutin est Vert Herstal. Les verts obtiennent en effet deux sièges au conseil. Une belle percée pour ce parti à peine naissant.   

"On est une jeune formation et on passe de zéro conseiller à deux" déclare Mehdi Bouacida, premier suppléant sur la liste Vert Herstal. "Nous sommes contents car jusqu’ici il n’y avait pas de formation écologiste à Herstal."

On notera que le MRperdu deux sièges dimanche et que le PP fait son entrée dans le conseil avec un siège. Quant à la formation du bourgmestre sortant, Frédéric Daerden, même si elle garde sa majorité absolue, elle perd des plumes. La majorité disposera de cinq sièges en moins lors de la prochaine législature. Pour le PTB, si la majorité reconduite garde bien le pouvoir, elle sort de ces élections déforcée.

"En 2012 le bourgmestre avait une majorité absolue avec le parti socialiste" explique Nadia Moscufo. "Pour ces élections, il s’est associé avec le Cdh et d’autres citoyens. On constate un vrai recul puisqu’ils faisaient à l’époque 65% ensembles, alors qu’aujourd’hui ils ne font plus que 49%."

Vert Herstal fait un constat similaire.

"Il y a un changement d’orientation qui se fait" constate Mehdi Bouacida. "C’est au bénéfice du PTB et de Vert Herstal. Pour nous c’est intéressant car on se renforce et on peut commencer à créer quelque chose à partir des citoyens."

Actuellement ni Vert Herstal, ni le PTB n’ont été sollicités pour entrer dans la majorité au côté des vainqueurs des élections. Le PS-H n’a en effet pas nécessairement besoin d’un partenaire pour gouverner. De plus, accorder les différents programmes de ces trois formations semble difficile selon le PTB et Vert Herstal.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte