RTC

La saga de Grâce-Hollogne se poursuit

 04 fevrier 2021 16:02  


Il y a 2 semaines, le premier échevin socialiste de Grace-Hollogne, Manuel Dony, ayant été appelé à exercer une haute fonction au niveau de la fédération Wallonie-Bruxelles, plus précisément à Wallonie Bruxelles Enseignement. Il avait donc décider de démissionner de son poste d'échevin. Le bourgmestre socialiste Maurice Mottard n'a pas accepté sa démission. Depuis, les choses ont été de mal en pis entre les deux hommes.

La commune de Grâce-Hollogne est de nouveau dans un blocage politique.

Pour sortir de celle-ci, le bourgmestre Maurice Mottard propose la démission en tant que conseiller communal du Premier échevin, et aussi rival, Manuel Dony. Ce dernier entend, lui, conserver un poste de conseiller.

Suite à ce refus du conseil communal d’accepter sa démission, Manuel Dony a décidé d’aller en justice pour s’opposer à cette décision. Le tribunal a condamné la commune à réunir son conseil communal en urgence dans les 48 heures, sous peine d’une astreinte de 1000 euros. La commune fait maintenant appel a un avocat et conteste cette astreinte.

Les rancoeurs sont manifestement tenaces entre les deux tendances socialistes.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte