RTC

Awans : Miracor Médical s'ouvre les portes de la commercialisation européenne

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 23 juin 2020 08:22   Awans


La société Miracor Medical, basée à Awans, active à Liège depuis 2018 a développé un cathéter PiCSO. Celui-ci agit en complément dans les interventions chirurgicales pour les infarctus aïgus et a pour objectif de diminuer, à terme, la mortalité des patients ainsi que d'entraver le développement de l'insuffisance cardiaque. Ce système PiCSO a reçu, ce mardi, le marquage CE, Certification Européenne, une étape importante pour l'entreprise.

Le système PiCSO - Pressure Controlled Intermittent Sinus Occlusion (occlusion temporaire du sinus coronaire par intermittence et contrôlé par la pression) - consiste en un cathéter pourvu d'un ballon et relié à une console. Ce cathéter est introduit dans le sinus coronaire, une veine à la sortie du coeur, le petit ballonnet est ensuite gonflé et dégonflé en fonction de cycles pouvant durer de 5 à 30 secondes. Habituellement, lors d'une intervention pour un infarctus, il n’y a pas de système PiCSO, le cardiologue interventionnel pose un stent dans le coeur du patient.

Une procédure adjointe pour améliorer le pronostique post-interventionnel

Le système PiCSO est une procédure supplémentaire qui s’utilise en même temps. "La cardiologue, qui pose un stent dans le cœur du patient, va, en même temps que la pose de ce stent, utiliser ce système, ce qui va permettre de diminuer les séquelles au cœur du patient." détaille Olivier Delporte, administrateur délégue de Miracor Medical. "Le cathéter possède un petit ballon, posé dans le cœur qui gonfle et dégonfle, ce qui modifie la pression dans le cœur et diminue les séquelles au cœur. Ce qui devrait diminuer à terme la mortalité des patients et le taux de patients qui développent de l’insuffisance cardiaque."

L'obtention du marquage CE, une étape importante

"C'est une étape très importante pour une société comme la nôtre car cela illustre le début de la commercialisation potentielle." souligne l'administrateur délégué de Miracor Medical. "Nous, avec cela, pour les 12 mois à venir nous allons principalement préparer la commercialisation. Le but est de commencer à commercialiser à partir du 2ème trimestre 2021, sachant que, aujourd'hui, notre objectif c'est la génération de données cliniques. Nous avons une grosse étude randomisée qui est en cours dans différents pays en Europe, elle continue." La commercialisation du produit débutera lorsque les résultats de l'étude en cours seront publiés.

Des recrutements envisagés

Avec ce développement Miracor Medical envisage divers recrutements. "Nous envisageons deux grands axes de développement en termes de personnel." détaille Olivier Delporte. "Un, les études cliniques, nous allons faire plus d'études cliniques, ce qui veut dire que nous aurons besoin de plus de personnel. Et l'autre, la commercialisation pour laquelle nous allons grandir l'équipe. Nous venons d'engager un leader commercial qui va commencer au mois d'août. Mais entre l'automne 2020 et 2022 nous devrions engager entre 10 et 20 personnes en commercialisation et entre 8 et 12 personnes pour le groupe clinique. Il y aura également des engagements pour le département qualité et le département recherche et développement, ce sera du personnel basé au bureau, à Awans. Nous sommes également toujours preneurs de candidats étudiants."

Liège, un choix stratégique

"Nous avons choisi Liège parce qu’il y a un “hub” et un écosystème de matériel médical qui a grandit sur les 5 – 10 dernières années et qui grandit exponentiellement depuis 2 -3 ans." raconte Olivier Delporte, administrateur délégué de Miracor Medical." Le 'medtech' grandit et Liège a été très actif pour supporter des sociétés en croissance. Cet accompagnement, qui passe par des financements et partenariats, a permis à beaucoup de sociétés de s’implanter dans la région."

Un développement satisfaisant 

Le développement de la société suit le plan prévu initialement. Si cette croissance est bonne Miracor Medical souligne par contre que les résultats cliniques se sont révélés supérieurs à leurs attentes. L'entreprise s'apprête a présenter, d'ici une semaine, les nouveaux résultats de ces essais cliniques de son cathéter PiCSO.

Miracor Medical espère ensuite pouvoir lancer une étude clinique en Amérique, ce qui devrait lui ouvrir des potentialités sur ce marché.

À propos de Miracor Medical 

Miracor Medical est entreprise de scale-up du matériel médical, implantée en Belgique, en Province de Liège depuis début 2018. Avant cela, la société était située en Autriche avant de se délocaliser à Awans.

 

Pierre Devillers










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte