RTC

Traitement inédit du cancer du poumon en 4 semaines

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 25 fevrier 2020 17:57   Liège


Dépister et traiter les cancers du poumon peut désormais se faire en à peine 4 semaines. Le CHR de la Citadelle ouvre une Clinique des nodules pulmonaires. Elle permettra une rapidité inédite dans le suivi des patients. L’autre particularité du service : le robot Da Vinci, utilisé pour les interventions chirurgicales.

Le CHR de la Citadelle propose dorénavant une prise en charge en quatre semaines à peine des patients atteints d’un cancer du poumon, c’est une première en Wallonie. Plusieurs services sont au coeur de cette nouvelle clinique : la pneumologie, la tabacologie, la kinésithérapie et enfin, la chirurgie.

Jusqu’ici, c’est le médecin généralise qui proposait un dépistage. Lors de soupçon d’un nodule, il envoyait le patient en consultation chez un pneumologue qui, par la suite, réalisait des examens complémentaires. Ce processus pouvait prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.Désormais, grâce à une adresse mail et une ligne téléphonique directe avec le nouveau service, les généralistes peuvent envoyer une demande directement à un oncologue-pneumologue et obtenir un suivi dans la semaine. Pour leur patient, il s’agit d’un gain de temps très important.

Selon la pneumologue spécialisée en oncologie thoracique du CHR, Frédérique Bustin, le cancer du poumon est un des plus fréquents et le plus meurtrier. La Citadelle traite 250 nouveaux cas par an. C’est pourquoi, la rapidité du dépistage et du suivi est indispensable. Cette nouvelle clinique permet donc une prise en charge accélérée du malade avec à la clé une augmentation de ses chances de survie.

L’autre spécificité de la clinique, c’est le robot Da Vinci. La chirurgienne réalise les interventions à l’aide du robot. Il est utilisé au CHR depuis 2014. L’appareil est partagé entre quatre services dont celui de la chirurgie thoracique pour les cas de cancer du poumon depuis un an. Il s’agit d’une avancée importante au vu des avantages que le Robot offre aux patients tout comme aux médecins. 

La chirurgienne thoracique au CHR Michèle de Waele affirme que travailler avec le robot offre de nombreux avantages aux patients comme aux médecins. « Le robot est très flexible, il me permet d’accéder à des endroits inaccessibles avec mes propres poignets » explique la chirurgienne. Il offre également une vue en trois dimensions sur son écran.

Auparavant, l’intervention chirurgicale traitant des nodules pulmonaires nécessitait une incision allant de 15 à 40 centimètres sous les côtes, autour de la cage thoracique. Désormais, grâce au robot, ce ne sont que quatre petites incisions d’un centimètre qui sont nécessaires. Cela signifie moins de douleurs pour le patient, moins de risque d’infection ainsi qu’un rétablissement et une cicatrisation plus rapide.

Cette nouvelle clinique des nodules met donc une équipe et son expertise directement à disposition dans le cas de dépistage et de traitement des cancers du poumon. La prise en charge précoce et la rapidité du service augmentent ainsi les chances de survie du patient. La ligne téléphonique et l’adresse mail sont ouvertes et réservées dès à présent aux médecins généralistes.

Olivia Grisard

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte