RTC

Cold case au Printemps des Sciences à Sprimont

Ce programme est sous-titré, cliquez sur l'icône CC pour en profiter
 23 mars 2023 16:00   Sprimont


Le "Printemps des Sciences", c’est le rendez-vous annuel des sciences et des technologies en Wallonie et à Bruxelles. L’édition 2023 se déroule cette semaine et de nombreuses activités et ateliers sont proposés et animés gratuitement. C’est le cas par exemple cette semaine au Centre d’Interprétation de la Pierre à Sprimont. Le thème cette année, "Diversités". 

Rencontrer des passionnés de sciences et plonger au cœur de leurs découvertes, c’est un des objectifs du "Printemps des Sciences". Ici, à Sprimont, des jeunes chercheurs en tablier blanc mènent un véritable "Cold Case", car la science évolue et on peut toujours faire de nouvelles découvertes sur de vieux dossiers.

"On a en fait rappelé que même si les fouilles ont eu lieu il y a 20 ans, le matériel qui est sorti de ces fouilles est réétudié et donc c'est le cas du site de la Belle-Roche puisqu'il y a eu deux articles qui ont été publiés ces deux dernières années. Un, autour des artéfacts lithiques et donc des pierres qu'on a retrouvé dans la grotte et l' autre, autour de la paléontologie. Un article qui parle de la Panthère de gombaszög dont le plus beau crâne au monde a été trouvé ici à la Belle-Roche" explique Céline Moureau la conservatrice du Centre d’Interprétation de la Pierre.       

C’est au laboratoire que l’on va étudier ce crâne tout au moins sa reproduction en 3D. L’occasion de faire un classement phylogénétique, c’est-à-dire que l'on regroupe les êtres vivants en fonction de leurs liens de parenté. Ce qui permet aujourd’hui de démentir des informations d’hier.

"Dans les années 80, ce magnifique crâne a été découvert et a été plutôt catégorisé comme étant un jaguar. Et une étude récente de Narimane Chatar a permis alors de découvrir que ce crâne n'appartient pas à une sorte de jaguar européen, mais plutôt à la panthère de gombaszög qui est vraiment devenue une espèce à part entière." explique Laure Devillers animatrice au Centre d'Interprétation de la Pierre.

Le "Printemps des Sciences" permet donc aux jeunes d’aborder la science de manière concrète et ludique et pour les enseignants, c’est aussi l’occasion de prolonger en classe les matières abordées au Centre d’Interprétation de la Pierre.

 

 

 

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte