RTC

Effets positifs de la crise dans les refuges animaliers

 06 janvier 2021 14:20   Liège


L’effet Covid a du bon, du moins, dans les refuges animaliers. Le constat se vérifie notamment à la SRPA de Cointe qui enregistre cette année une baisse significative des abandons, et une hausse tout aussi bénéfique de ses adoptions. L’objectif est de maintenir la tendance au-delà de la crise sanitaire. 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 3200 abandons en 2019, pour 2800 en 2020. 1800 adoptions en 2019, pour 2000 en 2020. C'est un bilan positif pour le refuge de la Société royale protectrice des animaux, on enregistre au final moins d’abandons et plus d’adoptions, que ce soit pour les chiens ou pour les chats. Un constat qui peut notamment s’expliquer par une présence plus régulière des propriétaires à la maison. C’est l’ « effet Covid ».

Le refuge de Cointe est actuellement à 50% de sa capacité. Une logette sur deux reste inoccupée, et c’est une bonne chose. Il faut maintenant espérer que les effets positifs de la crise se maintiennent.

Par ailleurs, avec la crise sanitaire, les refuges doivent fonctionner actuellement sans leurs bénévoles. Ici, c’est la stagiaire qui est chargée de promener les pensionnaires. Une situation compliquée dans l’organisation au quotidien.

Et si vous désirez visiter le refuge, il faut donc prendre rendez-vous. Car même s’ils sont ici moins nombreux, ces chiens et ces chats aimeraient beaucoup commencer l’année dans une nouvelle famille d’adoption.

 https://www.srpa.net/

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte